Retour d’expérience : Banque Casino affiche désormais 3 millions de clients à son compteur

Retour d’expérience : Banque Casino affiche désormais 3 millions de clients à son compteur

LES FAITS

  • Pour la troisième année consécutive, Banque Casino enregistre une croissance soutenue ; cette fois, elle revendique plus de 3 millions de clients.
  • Ceci s’explique en partie par l’appétence des Français pour le paiement fractionné : en effet, près de 50 % d’entre eux en ont fait usage pour leurs dépenses quotidiennes au cours des 12 derniers mois (source : sondage OpinionWay – juin 2019).

  • Par ailleurs, d’un point de vue BtoB, l’acteur s’est également rapproché d’un certain nombre de partenaires e-commerçants français, notamment dans les secteurs du retail et du voyage (Cdiscount, Maeva, Pierre & Vacances Center Parcs, VideDressing.com, Orchestra, etc.) pour leur fournir du CB4X ou du CB10X.

  • Chiffres-clés :

    • 25 % de parts sur le marché du paiement fractionné.
    • 60 % du CA provient du paiement fractionné, le restant de l’activité venant du crédit à la consommation et des cartes bancaires.
    • Banque Casino détient 700 000 porteurs de cartes bancaires et un rythme de croissance de près de 200 000 nouveaux porteurs chaque année.

ENJEUX

  • Se faire une place parmi les FinTech du marché pour trouver des relais de croissance. C’est par le biais de ses multiples initiatives mais également en prenant en compte les nouvelles habitudes de paiement des Français que Banque Casino y parvient ; citons notamment son prêt « Coup de pouce » lancé en 2017 ou encore, plus récemment, son mini-prêt instantané intégré aux applications Lydia et Bankin’.

  • Banque Casino prévoit également de tester l’accès aux données bancaires permis par la DSP2 pour simplifier la souscription des crédits longs ; des tests qui pourraient avoir lieu dans le courant de l’année 2020.

  • Ces différents projets lui permettent à la fois de capitaliser sur sa présence prédominante dans le paiement fractionné et de fournir sa solution en marque blanche à des tiers pour développer le segment du Credit-as-a-Service.

MISE EN PERSPECTIVE

  • L’acteur fait face à des concurrents importants dans l’Hexagone à l’image de Cofidis, Oney, Cetelem, Franfinance ou encore Sofinco. Qui cherchent tous à surfer sur le succès de l’e-commerce et du paiement fractionné.

  • Banque Casino, pour sa part, prévoit de lancer une offre de paiement fractionné dans quelques pays de la zone euro à horizon 2020. Un terrain sur lequel Oney a pris de l’avance et compte bien s’affirmer comme néo-banque européenne digitale depuis son rachat par BCPE.

  • Banque Casino cultive également l’innovation dans ses projets : la banque vient d’annoncer l’intégration d’Apple Pay, pour y stocker ses cartes Banque Casino, mais aussi le lancement d’un chatbot transactionnel.

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • 07.10.2019

Banque Casino et Orchestra proposent le CB10X

LES FAITS Orchestra, plateforme française de diffusion d’offres de voyage, a annoncé y intégrer une nouvelle solution de paiement en 10 fois par carte bancaire, en partenariat avec Banque Casino. Ce lancement signe l’incursion de l’établissemen...
  • Crédit
  • Innovation
  • 23.11.2017

Amazon adopte (enfin) le paiement en plusieurs fois

En partenariat avec Cofidis Retail, le géant de l’e-commerce propose une nouvelle facilité de paiement sur sa plate-forme Amazon.fr ; il permet à ses utilisateurs de régler leurs achats en quatre échéances égales sur une période de 90 jours. Les clie...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus