Luko lève 20M€ et cultive sa différence
  • L’AssurTech spécialisée dans l’assurance habitation et la Smart Home vient d’annoncer un tour de table d’un montant très conséquent, mené par Accel, avec Founders Fund et Speedinvest.
  • Les objectifs de la levée de fonds :
    • investir dans ses boîtiers connectés ;
    • s’implanter dans deux nouveaux pays européens ;
    • recruter 50 personnes ;
    • multiplier les partenariats de distribution avec des FinTech et des acteurs de l’immobilier.

ENJEUX

  • Dans sa stratégie, Luko veut cultiver sa différence, sur un marché de l’AssurTech foisonnant, où il est difficile de se démarquer.
    • Miser sur les objets connectés : Luko est née d’abord comme une start-up qui fabriquait un boîtier destiné à analyser la consommation d’énergie des objets du foyer. Elle souhaite valoriser aujourd’hui cette expertise, en incluant désormais les objets connectés dans son offre d’assurance, ce qui n’était pas le cas jusque-là. Elle souhaite notamment travailler à un capteur destiné à enregistrer les vibrations des portes et à des outils d’analyse de la consommation électrique en temps réel.
    • Ne pas se diversifier : bien qu’elle ait lancé il y a quelques mois une assurance pour les NVEI, Luko souhaite rester focalisée sur le marché de la MRH, où cette approche des objets connectés fait sa différence.
    • Rester indépendant : la start-up a fait le choix de ne pas faire entrer d’assureur à son capital ; elle travaille en revanche avec deux partenaires réassureurs (Munich Re et Swiss Re) et avec La Parisienne.
    • Renforcer un modèle original : autre point de différenciation, Luko prélève 30 % du montant de la cotisation pour gérer les sinistres ; les 70 % restant alimentent un fonds destiné à indemniser les assurés ; le solde non utilisé de ce fonds est reversé chaque année à une association caritative au choix de l’assuré. Ce modèle vertueux a déjà fait ses preuves à l’étranger et permet à Luko de se démarquer.

MISE EN PERSPECTIVE

  • Parmi les premiers partenariats passés, Luko travaille déjà avec Lydia, pour que les clients du wallet soient indemnisés en temps réel en cas de sinistre habitation. 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus