Franfinance met l’open-banking au service du scoring

Franfinance met l’open-banking au service du scoring

LES FAITS

  • Franfinance propose, depuis cet été, un nouvel outil en matière d’octroi de crédit : celui-ci s’adresse aux clients ayant essuyé un refus suite à la souscription d’un prêt sur le site Internet de l’acteur.
  • Dans ce cadre, et avec leur autorisation, Franfinance leur propose désormais une alternative d’évaluation du risque qui se base sur l’ensemble de leurs informations bancaires.

  • Pour ce faire, les clients sont invités à donner l’accès à leurs comptes bancaires, via l’agrégateur de comptes de Boursorama, permettant ainsi une analyse plus précise de leur situation financière.

ENJEUX

  • Permettre d’étendre l’accès au crédit. Par le biais de cette initiative, Franfinance entend attirer de nouveaux clients et cibler des profils plus variés afin de leur faciliter l’accès au crédit à la consommation. La filiale du groupe Société Générale peut ainsi récupérer certains profils, sans pour autant alourdir son risque.

  • Innover toujours plus en matière de digital. Grâce à l’open-banking, l’acteur peut désormais intégrer un « score d’agrégation » à son parcours de souscription, et valoriser la vision à 360 degrés que lui donne l’agrégateur de Boursorama.

MISE EN PERSPECTIVE

  • Franfinance continue de peaufiner ses processus en matière d’octroi de prêt : en effet, après le lancement de la signature électronique appliquée à tous ses crédits en ligne, l’acteur s’attaque désormais à l’open-banking pour améliorer son scoring.

  • Cet accès au compte va en outre dans le sens d’un raccourcissement du processus de prêt, puisque celui-ci permet d’éviter au client de fournir des justificatifs bancaires et permet de dématérialiser la transmission des pièces. Si pour l’instant, ce n’est pas dans cet objectif que Franfinance utilise cette fonctionnalité puisqu’elle n’intervient qu’en second recours, on peut imaginer que la société financière choisisse à terme de ne faire reposer son scoring que sur cette possibilité.

  • Younited Credit a également utilisé les possibilités offertes par l’open-banking, pour raccourcir le processus de prêt. La connexion aux comptes bancaires permet dans ce cas d’éviter au client l’envoi des justificatifs et de raccourcir assez nettement le délai d’acceptation.

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • 22.03.2018

Credit.com : du comparateur à l'agrégateur

Les services d’agrégation de comptes bancaires, voire de services financiers, se sont multipliés ces derniers mois et deviennent familiers aux consommateurs. Après les assureurs, ce sont les acteurs du crédit qui s’engouffrent dans la brèche. C’est l...
  • Crédit
  • 26.06.2020

Budget Insight et Algoan au secours des endettés

LES FAITS La FinTech française spécialiste du crédit, Algoan, qui est à l'origine d'un chatbot dédié à la souscription de crédit, vient de lancer une nouvelle solution d'aide aux particuliers face à la crise.  Algoan a présenté une solu...
  • Crédit
  • Innovation
  • 15.06.2018

Bankin’ complète son offre et se consacre au crédit

L’agrégateur de comptes Bankin’ souhaite étendre son périmètre en proposant une nouvelle fonctionnalité gratuite, relative au crédit. Celle-ci est compatible pour le moment avec les comptes de Crédit Agricole, Crédit Mutuel et CIC. Elle permet notamm...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus