CaixaBank et Booking jouent le jeu de l’Open-banking

La rentrée bancaire espagnole est marquée par un rapprochement, à première vue inattendu, entre CaixaBank et un voyagiste de premier plan : Booking.com. Ces deux partenaires démontrent tout le potentiel de l’Open-banking ; la banque, pour sa part, confirme sa capacité à sortir des sentiers battus pour innover.

Le partenariat de CaixaBank et Booking.com porte sur l’ouverture de la plate-forme de banque en ligne aux API du voyagiste. Cet effort technique permettra aux clients de la banque de réserver des séjours sur Booking.com sans sortir de leur espace de banque en ligne.

Mais CaixaBank ne s’arrête pas là. Elle envisage dans le même temps de s’appuyer sur une analyse renforcée des données dont elle dispose pour améliorer encore sa connaissance clients. L’objectif est d’offrir une approche ultra-personnalisée de cette nouvelle expérience en proposant de manière proactive des séjours correspondant au profil de ses clients.

L’opération est complétée par une offre de fidélisation basée sur des remises. Les clients de CaixaBank sont ainsi encouragés à utiliser le service de Booking.com par la possibilité de bénéficier d’un cash-back de 4 % du montant de leur réservation de voyages.

Mise en perspective : CaixaBank mise sur le mariage entre Open-banking et Big Data

L’Open-banking a fortement progressé en 2018 et devrait confirmer tout son potentiel au travers de la multiplication des initiatives attendues encore en 2019. CaixaBank en fait d’ailleurs une démonstration aujourd’hui avec Booking.

La banque poursuit en effet son approche disruptive de l’innovation. Que ce soit l’ouverture de magasins d’électronique ou de cafés culturels, elle ne craint pas de sortir des sentiers battus et de son cœur de métier pour innover. La banque espagnole renforce aujourd’hui sa stratégie d’ouverture en intégrant les API de Booking, et se met ainsi en capacité de proposer une offre multi-services toujours plus personnalisée et proactive. Elle prend ainsi un risque pour explorer le potentiel de l’analyse de données rendue possible par ce partenariat.

CaixaBank table ici sur le loisir comme Tinkoff avant elle. Mais ce positionnement lui permet par la même occasion de renforcer encore sa connaissance client et son expertise en matière d’analyse de données. Un excellent moyen de résister aux velléités des GAFA notamment...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus