Tinkoff fait du bot un assistant personnel du quotidien

LES FAITS

  • La banque russe Tinkoff renouvelle le modèle du bot financier en présentant Oleg, le premier bot bancaire et lifestyle, qui sort pour la première fois de son pré carré financier.
  • Oleg est un assistant vocal virtuel permettant à ses utilisateurs de gérer leurs finances personnelles, mais aussi de faciliter leur vie quotidienne.
  • Le service est intégré à l’application mobile de gestion de comptes de la banque russe.
  • Fonctionnalités : 
    • effectuer des virements
    • réserver des tables au restaurant
    • acheter des billets de cinéma
    • profiter de remises sur des biens et services
    • donner des informations financières
    • commander ou envoyer des documents officiels.
  • Les fonctionnalités d’Oleg doivent encore être élargies par la banque qui envisage de déployer son chatbot dans tous les écosystèmes : voyages, loisirs, finances, affaires et autres déplacements quotidiens.
  • Des technologies biométriques seront par la suite intégrées pour permettre la reconnaissance vocale des utilisateurs.
  • Les technologies du Machine Learning sont par ailleurs censées permettre à Oleg de s’améliorer au fil du temps.

 

ENJEUX

  • Faire du bot bancaire un compagnon du quotidien : Tinkoff ne se fixe aucune limite et permettra à Oleg de soutenir autant de services que possible. Son ambition est clairement de lui permettre d’accompagner ses clients dans leur vie pour établir un lien fort.
  • La banque a d’ailleurs donné une personnalité affirmée à son bot. Oleg reprend la voix d’un célèbre acteur russe et intègre l’humour dans ses réponses.
  • Démontrer son avancement technologique : Oleg a pour particularité d’être une solution propriétaire de la banque russe, conçue à 100 % par les équipes technologiques de Tinkoff. La banque a initié ses travaux sur l’Intelligence artificielle en 2014 et dispose de sa propre technologie de reconnaissance vocale depuis 2016.
  • Différencier une technologie désormais commune : le positionnement tardif de Tinkoff sur le marché des bots bancaires s’explique en partie par l’ambition de son projet.   

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • Les banques ont pleinement participé à la diffusion de ce nouveau mode de conversation. Elles sont nombreuses à avoir expérimenté leur propre bot, dont les fonctionnalités sont sensiblement similaires. Aujourd’hui pourtant, avec la maturité du marché, la tendance est au développement de chatbots aux usages plus spécifiques.
  • En 2018, Tinkoff a pris une participation dans la société de vente de billets évènementiels Kassir. C’est donc en toute logique qu’Oleg se fait aujourd’hui l’interface de ce service, intégré depuis près d’un an aux offres de la banque.
  • Cette diversification des activités est la marque de fabrique de Tinkoff depuis plusieurs années. Ses activités s’étendaient déjà à la vente de voyages, à travers sa filiale Tinkoff Travel. Une identité particulière confortée par la position de son fondateur, qui affirme avoir créé « une entreprise technologique dotée d’une licence bancaire ».

 

En vidéo : https://youtu.be/voBBAG_gC94

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus