Garmin Pay en test avec la Caisse d’Epargne Ile-de-France

Garmin Pay en test avec la Caisse d’Epargne Ile-de-France

Garmin s’est allié à la Caisse d’Épargne Île-de-France et à Natixis Payment Solutions pour développer Garmin Pay, un service de paiement sans contact adapté à ses montres connectées. Ce déploiement à petite échelle fait office de pilote, alors que Garmin prépare le lancement de Garmin Pay à l’échelle internationale. Ce lancement s’inscrit dans la lignée des initiatives d’autres constructeurs, dont Samsung, Apple et Fitbit, entre autres.

Les clients de la Caisse d’Epargne intéressés devront au préalable associer leur carte Visa à l’application Garmin Connect Mobile. Les paiements pourront alors être effectués depuis la montre en sans contact, auprès des points de vente équipés. A la manière d’un wallet traditionnel, tous les aspects liés à la gestion du compte Garmin Pay passent par l’application (dont l’ajout et le blocage de carte).

En France, Garmin Pay pourrait être proposé dès mars 2018 aux détenteurs d’une montre Vivoactive 3. À terme, ce service pourrait concerner l’ensemble des clients des filiales du groupe BPCE.

Pour rappel, Garmin s’est fait connaitre en concevant des GPS et s’est progressivement diversifié en intégrant aussi les objets connectés de type « wearables », notamment dans le domaine de l’équipement sportif. Dans ce contexte, le paiement sans contact se présente comme une valeur ajoutée.

Mise en perspective – Les objets connectés au service des stratégies bancaires

Bien que ce déploiement se limite à la région parisienne, il s’agit d’un moyen pour Garmin de tester une solution destinée à être déployée plus largement à l’international : l’Australie, les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont déjà vu leur site évoluer en prévision du lancement.

Du côté du groupe BPCE, il s’agit d’un nouveau lancement autour des objets connectés. Le groupe compte en effet parmi les premières banques françaises partenaires d’Apple Pay, signe de son intérêt pour le secteur des paiements mobiles. Il s’agit aussi de la première banque en France à avoir proposé le suivi de compte sur l’Apple Watch.

Les supports connectés d’une manière générale, notamment les bracelets et montres, connaissent un certain succès auprès des acteurs bancaires, services de paiement et réseaux de cartes. Outre Apple Pay et l’Apple Watch, d’autres exemples incluent les différentes versions de la Samsung Gear (adoptées très tôt par des groupes comme PayPal) ou encore la Swatch Bellamy (en partenariat avec CUP). Plus récemment, Fitbit a également déployé Fitbit Pay. Dans la même approche que Garmin, Fitbit a fait le choix de développer une solution propre lui imposant de passer des accords avec les banques.

En vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=8B2eJs3RhUE

Actualitées liées

  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 27.05.2019

TransferWise lève 292 M$ et double sa valorisation

LES FAITS  La FinTech londonienne spécialisée dans le transfert d’argent à l’international vient d’annoncer avoir levé près de 300 millions de dollars. Cette opération secondaire (remplacement d’anciens actionnaires par de nouveaux) valorise Tr...
  • Paiement
  • Canaux de distribution - Mobile
  • 11.05.2017

Paiement mobile : Fivory et Wa! deviennent Lyf Pay

Un wallet mobile « universel » cross-industrie, baptisé Lyf Pay (Live Your Future) et alliant paiement et fidélité, a été présenté cette semaine. Cette initiative met à contribution des distributeurs et des banques et vise à concurrencer des leaders...
  • Paiement
  • 13.09.2018

Paiement : PayPal fait le pari de l’instantanéité

Sur le marché encombré des paiements en ligne, PayPal étoffe son offre de produits et services dédiés aux commerçants afin de se différencier de la concurrence. Le service américain vient de lancer une solution gratuite offrant aux commerçants, accep...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus