Retour d’expérience : Amazon Pay séduit les commerçants français

Alors qu’Amazon Pay débarquait en France en avril 2017, la solution de paiement vise aujourd’hui de nouvelles ambitions en France et à l’international. Les premiers résultats montrent qu’au-delà de la concurrence les enseignes françaises voient la valeur ajoutée de la solution de paiement d’Amazon qui apporte simplicité, rapidité et fiabilité.

C’est à l’occasion du salon e-commerce one-to-one qu’Amazon est revenu sur ses résultats et sa stratégie à venir concernant sa solution de paiement maison, Amazon Pay.

Sans donner de détails, le General Manager Amazon Pay Europe a déclaré à cette occasion être très satisfait de l’accueil français réservé à Amazon Pay. De grandes enseignes ont adopté ce moyen de paiement : AXA, L’Occitane, La Perla, Morgan De Toi, Eden Park, Cache-cache, Bonobo, Easyparapharmacie, Kiabi et But ont choisi d’accepter Amazon Pay. Le nombre d’enseignes partenaires a d’ailleurs progressé de 80 % à l’échelle internationale en 2017.

La solution comptait par ailleurs 38 millions d’utilisateurs actifs dans le monde en 2017, contre 33 millions en 2016. 60 % d’entre eux disposent d’un compte Amazon Prime. Un tiers des transactions Amazon Pay s’opèrent depuis un mobile.

Mise en perspective : Amazon Pay veut s’imposer dans le paiement alternatif

A l’origine, il y avait Google Wallet (lancé en 2011), annoncé comme une solution disruptive. Trop d’avant-gardisme ou mauvaise appréciation du terrain, il se trouve que la démocratisation du moyen de paiement « Made in Google » se fait toujours attendre. Néanmoins, ce modèle original a été suivi de nombreuses répliques auprès des géants du Web aujourd’hui tous occupés à développer leur solution de paiement maison.

Outre Apple Pay et ses soutiens toujours plus nombreux, c’est son concurrent direct Samsung Pay qui franchissait aussi les frontières françaises au début du mois de mars. A plus petite échelle, il faut aussi compter sur les concurrents locaux Paylib, LyfPay, Lydia et autre Carrefour Pay qui cherchent tous à gagner le cœur des usagers.

Amazon Pay cherche pour sa part à répliquer le succès de sa solution de paiement en un clic en la proposant à ses concurrents directs. Une stratégie risquée mais qui réserve des surprises, comme en témoignent ses premiers résultats. Les enseignes semblent voir au-delà de la concurrence. Il faut dire que les premiers tests d’Amazon Pay sont concluants : il leur ouvre la base des clients fidèles d’Amazon Prime et répond à la problématique de fluidification du parcours client, en ligne et bientôt en point de vente.

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus