M-Akiba : le premier emprunt obligataire via mobile

M-Akiba : le premier emprunt obligataire via mobile

Le Trésor kenyan a annoncé le lancement de la première émission obligataire mobile au monde. Les Kenyans pourront dorénavant acheter des obligations d’Etat depuis leur téléphone mobile. En matière de finance digitale le Kenya amorce une phase d’expansion des services.

Après plus de deux années de test, le Kenya lance officiellement M-Akiba, le nouvel emprunt obligataire accessible depuis un mobile. L’idée est de permettre aux petits épargnants et aux kenyans à faibles revenus d’accéder aux marchés financiers afin de participer à la construction de l’Etat tout en profitant des rendements des emprunts d’Etat : M-Akiba devrait verser aux porteurs 10 % d’intérêts tous les six mois, pendant trois ans.  

L’opération est ouverte à tous les clients des opérateurs mobiles Safaricom et Airtel. Le client compose un short code pour accéder au questionnaire de KYC et ouvrir un compte de trading. Il charge ensuite son wallet M-PESA des 3 000 shillings nécessaires. Il peut ensuite investir jusqu’à 140 000 shillings par jour. Les intérêts sont versés deux fois par an sur le wallet du client.

Le gouvernement kenyan a émis une première partie des bons du Trésor, soit 150 millions de shillings kenyans (1,5 million d’USD). Un deuxième tour a ensuite été lancé mi-avril, face au succès de la première campagne. Mi-mars, 102 000 clients s’étaient enregistrés sur la plate-forme de trading, dont 5 000 ont effectivement acheté des bons, pour des montants allant de 3 000 à 1 million de shillings.

Notre Analyse : Un marché monétaire mobile en plein essor au Kenya

Le Kenya était le pionnier du paiement mobile, avec le lancement de M-Pesa en 2007. Le pays fait encore une fois office de précurseur dans le secteur de la finance digitale, avec le lancement de la première plate-forme mobile au monde pour la souscription de bons du Trésor, une initiative qui devrait faire des émules dans d’autres pays.

Si l’investissement dans les emprunts d’Etat au Kenya a longtemps été l’apanage des grands groupes ou des investisseurs fortunés, M-Akiba veut changer la donne. Ce produit permet en particulier d’investir un montant bien plus faible que les autres canaux permettant jusqu’ici d’acheter des obligations. Le gouvernement kényan cherche à intéresser les particuliers de toutes les classes économiques par des taux d’intérêt attractifs, permettant ainsi à l’Etat de se financer dans des conditions qui pourraient être plus favorables que celles proposées par les intermédiaires financiers. Il vise également à renforcer l’inclusion financière. Le gouvernement compte profiter de l’essor du marché monétaire mobile  et du succès de la plate-forme M-Pesa qui sera utilisée pour les transactions, afin de renforcer son économie. Les Kényans ont déjà montré une grande motivation pour cette intiative : M-Akiba avait enregistré plus d’1 million de shillings dès la première heure, au jour du lancement. 

 

Actualitées liées

  • Paiement
  • Canaux de distribution - Mobile
  • Stratégie d'acteur
  • 10.10.2017

M-Pesa accélère sur le sans contact NFC

Safaricom présente M-PESA 1Tap. Disponible dans cinq villes kenyanes, ce service de paiement raccourci est proposé aux titulaires d’un compte M-Pesa, consommateurs comme commerçants. Il s’appuie sur du sans contact NFC.
  • Paiement
  • Canaux de distribution - Mobile
  • Stratégie d'acteur
  • 19.09.2017

Société Générale lance une nouvelle banque mobile en Afrique

Société Générale présente YUP, une offre bancaire basée sur un porte-monnaie mobile à l’intention de ses marchés subsahariens. YUP va permettre à ses utilisateurs d’accéder à un ensemble de services bancaire, sans pour autant nécessiter l’ouverture d...
  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 04.05.2018

Safaricom allie tchat et transfert d’argent

Quelques jours seulement après la signature d’un partenariat permettant aux Kenyans de transférer facilement de l’argent entre leurs comptes M-Pesa et PayPal, Safaricom étend une fois de plus son offre de services. L’opérateur de téléphonie mobile te...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus