JPMorgan prévoit un concurrent à Marcus au Royaume-Uni

LES FAITS

  • Les rumeurs autour du lancement prochain d'une nouvelle néo-banque par JPMorgan Chase au Royaume-Uni s'amplifient. Cette dernière se présenterait comme une concurrente directe de Marcus, la filiale BtoC de Goldman Sachs. 
  • Le premier trimestre 2021 devrait être marqué par le lancement de Chase au Royaume-Uni, la marque de services de banque de détail du groupe JPMorgan.
  • Côté produits et services, outre la banque au quotidien, Chase proposera du crédit et de l'épargne, ainsi que des services d'open-banking. 
  • Pour ce lancement, JPMorgan s'est rapprochée de quelques partenaires : AWS pour son offre de cloud et 10x Future Techologies pour l'infrastructure bancaire.
  • Dans le même temps, la banque s'est adjoint les services de Sajid Javid, l'ancien ministre des finances britannique, qui conseillera la banque pour son implantation sur le marché européen. La communication sur ce recrutement est aussi un signe que le projet de la banque s'accélère.

ENJEUX

  • Jouer la concurrence frontale: Le lancement (toujours potentiel à ce stade) de JPMorgan Chase sur le marché britannique avec une nouvelle offre BtoC est une réponse directe à un autre géant bancaire américain, Goldman Sachs. La comparaison peut être poussée plus loin ; alors que Marcus met depuis quelques mois l'accent sur les offres de crédit, Chase devrait également choisir cet angle pour attaquer le marché britannique, même si son offre sera plus large.
  • Contrer les néo-banques : Monzo, Starling ou Revolut sont autant de nouvelles marques de services financiers que souhaiteraient aussi concurrencer JPMorgan avec Chase. Ces enseignes comptent à elles trois plus de 16 millions de clients. C'est donc face à l'ampleur qu'elles ont prise que Chase va devoir lutter pour séduire les Britanniques.
  • Accélérer la mise en marché de son offre digitale partout dans le monde : L'année dernière, JPMorgan devait fermer Finn, sa marque américaine dédiée aux services financiers numériques du quotidien pour les particuliers, qui n'avait pas trouvé son public. Pour autant, l'urgence de proposer une offre digitale n'en est pas moins forte. D'où le choix de se tourner vers le Royaume-Uni, où la banque n'a pas ce passif et peut repenser son offre à partir d'une page blanche.

MISE EN PERSPECTIVE 

  • Marcus était déployée par Goldman Sachs au Royaume-Uni en 2018. Elle a récemment dû limiter ses ouvertures de comptes pendant le confinement, face à l'afflux de clients ; et ce pour respecter les limites imposées par la législation britannique en matière de gestion des encours et de séparation des activités d'investissement.

 

CHIFFRES-CLES 

  • 50 millions de clients numériques, dont plus de 34 millions sur mobile uniquement
  • 700 milliards de dollars de dépôts
  • 1,5 million de comptes de dépôts ouverts en ligne

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus