Credit.fr trouve preneur

Nouvelle opération de rachat dans le monde de la finance participative française : l’absorption par le groupe de gestion d’actifs Tikehau Capital de la plate-forme Credit.fr. L’opération vient confirmer qu’une nouvelle étape a bien été franchie dans les relations entre groupes historiques et start-up.

Credit.fr est une plate-forme de financement des petites et moyennes entreprises par des particuliers ; elle vient d’être rachetée par un groupe de gestion d’actifs, Tikehau Capital, pour un montant de 12 millions d’euros.

Le nouveau propriétaire de Crédit.fr déclare que ce rachat lui permettra d’étendre son activité à destination des entreprises. Tikehau précise par ailleurs que sa participation permettra aux TPE et PME de s’ouvrir à de nouveaux investisseurs, au-delà des particuliers.

Depuis son lancement en mars 2015, Credit.fr avait permis à 217 entreprises de trouver des financements pour un montant total de 13 millions d’euros, auprès de 13 000 prêteurs particuliers.

Notre analyse - Etape 3 : le rachat

L’arrivée des acteurs de la néo-finance, plus participative et plus innovante, avait d’abord entrainé l’inquiétude des groupes historiques en place. Ces derniers, conscients de l’engouement suscité par les offres innovantes des start-up, se sont lancés à leur tour dans une course à l’innovation. Les concours de start-up, hackathons et autres structures d’incubation gérées par ces groupes historiques se sont multipliés. Si certaines structures se pérennisent (à l’image du Village by CA), ce modèle montre aussi ses limites. Désormais, passée cette phase d’observation, une meilleure connaissance des forces et faiblesses de chacun ouvre aujourd’hui la voie à une nouvelle approche, celle des rachats. Les mouvements se sont multipliés ces derniers mois : Compte-Nickel et BNP Paribas, Morning et Banque Edel, Dalenys et Natixis, pour n’en citer que quelques-uns.

Le secteur de la finance participative est particulièrement marqué aujourd’hui par cette tendance. Les acteurs les plus anciens, frappés à leur tour par la concurrence et lancés dans une course aux levées de fonds, ont de plus en plus de mal à asseoir leur modèle économique. Ils se trouvent désormais plus enclin à accepter d’intégrer un grand groupe pour survivre. Après KissKissBankBank et La Banque Postale donc, c’est au tour de Credit.fr de céder aux sirènes du rachat. Le cas de Tikehau est un peu particulier, puisqu’il s’agit d’un fonds d’investissement qui souhaite élargir son offre aux investisseurs en intégrant les TPE-PME. Quant à Credit.fr, qui est une plate-forme de taille intermédiaire, soumise à une forte concurrence (notamment celle de Lendix), il s’agit d’une opportunité de valoriser sa technologie de scoring et de pérenniser son activité en s’adossant à un groupe financier solide.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus