Retour d’expérience : Leocare tire le portrait de ses clients mobiles

Retour d’expérience : Leocare tire le portrait de ses clients mobiles

LES FAITS

  • L’assureur automobile et habitation 100 % mobile Leocare a récemment réalisé une infographie présentant le profil-type de sa clientèle.
  • Ce profil-type, a été dressé à partir des données de l’AssurTech et porte sur un panel de 3 369 profils âgés entre 18 et 70 ans.
  • Les principales caractéristiques des clients de Leocare :
    • L’assuré sur mobile est majoritairement un homme (81 %) âgé entre 36 et 46 ans (33 %) qui habile en Île-de-France (39 %)
    • Répartition par produit : en majorité automobile (72 %), habitation (28 %)
    • Avant de souscrire à une assurance mobile, l’assuré demande en moyenne 2 devis
    • L’assuré préfère payer mensuellement sa prime d’assurance (78 %) plutôt qu’annuellement (22 %)
    • Montant des cotisations auto : entre 8 et 43 euros par mois.  
    • Montant des cotisations habitation : entre 18 et 94 euros par mois.

L’offre Leocare

  • 1 start-up : Insurlytech
  • 2 produits : auto et MRH
  • Un concentré de technologie au service de la souscription mobile : signature électronique, reconnaissance faciale, visio-conférence
  • Une approche on-demand : activation / désactivation des contrats en un clic depuis l’appli
  • 3200 clients à fin 2018 et 10 000 téléchargements de l’appli

ENJEUX

  • Un souci de co-construction et de transparence : en décryptant le profil de ses assurés, Leocare cherche toujours à proposer des offres d’assurance ciblées et sur mesure. A son lancement, l’offre était déjà le résultat d’une démarche collaborative organisée auprès de 150 clients testeurs.
  • Des attentes en matière de flexibilité : l’étude de Leocare confirme une tendance déjà bien installée sur le marché de l’assurance, à savoir le besoin croissant de flexibilité. A fortiori pour des offres d’assurance à la demande, les clients souhaitent pouvoir résilier leur contrat à tout moment

MISE EN PERSPECTIVE

  • En novembre 2018, l’AssurTech lançait ses services sur l’assistant vocal de Google, offrant ainsi à ses utilisateurs la possibilité d’accéder à ses services par un moyen autre que le téléphone. Une manière de tester l’appétence des clients pour ce nouveau canal et d’évaluer les transformations induites avec l’arrivée massive des biens connectés dans les foyers français.
  • L’utilisation des enceintes connectées pour se renseigner ou souscrire un contrat d’assurance a fait l’objet de plusieurs pilotes récemment. C’est le cas notamment de l’AssurTech allemande Deutsche Familienversicherung, qui a signé avec Amazon, puis avec Google.

Actualitées liées

  • Assurances
  • Innovation
  • 02.03.2018

Gabi : le premier comparateur d’assurances dynamique

La comparaison d’assurances prend un nouveau tournant avec Gabi. Cette start-up américaine défend l’intégration d’algorithmes et de la technologie du data mining pour rendre la comparaison plus dynamique encore, l’idée étant de proposer un suivi dans...
  • Assurances
  • Innovation
  • 18.01.2018

Leocare tient la promesse de l’assurance 100 % mobile

La start-up Leocare propose depuis 2017 une offre d’assurance à la demande pour le marché automobile et de l’habitation. Outre son approche multi-secteurs, elle se distingue par son modèle (vraiment) 100 % mobile et s’impose ainsi dans la tendance à...
  • Innovation
  • Technologie
  • 02.05.2017

Covéa teste les usages de la Blockchain

Covéa vient d’annoncer son intention de développer des pilotes d’assurance basés sur l’intégration de la Blockchain. A cet effet, l’assureur a passé un accord avec l’institut de recherche technologique SystemX. Une approche pragmatique qui s’appuie à...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus