Mastercard analyse l'impact du Covid sur les paiements BtoB

LES FAITS

  • MasterCard analyse à son tour sur les conséquences du Covid-19 et de la crise sanitaire sur le marché des paiements. Son analyse se distingue néanmoins des premiers retours des observateurs du marché par son angle BtoB.
  • MasterCard s'est particulièrement intéressé aux petites entreprises d'Amérique du Nord pour étudier l'impact de la crise sanitaire sur leurs habitudes de paiements.
  • Méthodologie : 1 000 PME ont ainsi été interrogées, 500 aux Etats-Unis, 500 au Canada. Toutes comptaient moins de 100 employés et un chiffre d'affaires annuel inférieur à 1 million de dollars. L'étude a été menée courant juillet.
  • Un accélérateur de transition numérique :
    • 76 % des interrogés déclarent que la pandémie les a incités à accélérer leur virage vers le numérique
    • 82 % ont concrètement modifié leurs habitudes en matière de paiement
    • 50 % ont opté pour un nouveau service numérique pour fluidifier leurs flux de trésorerie
    • 1 quart sont passés à la facturation électronique
  • Les priorités des PME concernant le moyen de paiement idéal : 
    •  la vitesse
    • la sécurité (91%)
    • la transparence (87 %)
  • Des gagnants et des perdants :
    • Le moyen de paiement sorti grand gagnant de la crise est la carte en ligne (+ 60 % dans les usages BtoB).
    • Chèques et espèces en revanche, en ont fait les frais :
      • 68 % estiment désormais que les paiements par chèque et espèces affichent des délais trop longs
      • 64 % des PME tentent de dissuader leurs clients de les payer en chèques ou en espèces

ENJEUX

  • Un coup d'accélérateur. Mastercard précise que la pandémie aura surtout souligné les problématiques déjà existantes en matière de gestion de trésorerie et de paiement. 38 % des petites entreprises sont confrontées à des problèmes de trésorerie liés aux retards de paiement et à la lenteur des délais de traitement des espèces et des chèques. Phénomène encore aggravé par la crise. 
  • Des efforts à pérenniser : 70 % des sondés ont déclaré qu'ils étaient prêts à investir dans la technologie nécessaire pour faire progresser leurs systèmes de paiement et 73 % ont déclaré que les paiements numériques représentaient la nouvelle norme pour leur entreprise à l'avenir.

MISE EN PERSPECTIVE

  • Comme sur le marché des particuliers, la crise liée au Covid-19 a fait l'effet d'un catalyseur pour l'adoption des services de paiements numériques sur le marché des professionnels.
  • Pour accélérer les paiements BtoB, Mastercard a lancé deux nouveaux produits depuis l'année dernière : 
    • Le Request to Pay, adopté par Exela Technologies qui le lance auprès de ses clients, suite à l'adhésion de Mastercard au scheme Pay.UK.
    • Payment on Delivery, une solution permettant aux entreprises de payer leurs fournisseurs en temps réel, à la réception des biens ou services qui font l'objet de la transaction.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus