La BRED fait entrer le « Coopérathon » en France

Du 26 septembre au 30 octobre prochains, la BRED se chargera d’organiser la première édition française du Coopérathon, une compétition internationale d’innovation ouverte. Cet évènement, tourné vers la co-création et l’animation d’une communauté, permet à la banque de défendre une autre idée de l’innovation et une finance plus ouverte et inclusive.

Le Coopérathon était créé par le Mouvement des Caisses Desjardins au Canada en 2016. Cet évènement se présente comme la plus grande compétition d’innovation à impact social ouverte au monde (600 participants en 2017 étaient parvenus à lancer 70 projets dans 6 villes canadiennes).

L’édition 2018 se passera en simultané au Canada et en France et fera intervenir 1 500 participants, entrepreneurs ou simples citoyens, dont 300 en France. 100 projets seront portés, sur les thématiques de la finance, l’éducation, la santé et l’environnement.

Plus qu’un simple partenaire, la BRED a choisi de se positionner comme le co-organisateur de la première édition française de ce Coopérathon. L’évènement en lui-même se décrit comme un outil d’innovation mais aussi d’animation de communauté. La banque a d’ailleurs capitalisé sur ce second point en annonçant sa démarche à ses sociétaires en priorité. Elle est également plus spécifiquement impliquée dans le parrainage des projets du pôle finance.

Mise en perspective : La technologie au service de l’inclusion financière

La transformation numérique se poursuit et les efforts d’intégration des dernières technologies au sein des services financiers sont toujours d’actualité. Cette course effrénée vers l’innovation soulève néanmoins de nombreuses questions et l’automatisation des services ne doit pas se faire au détriment de la relation et de la capacité d’inclusion des établissements financiers. Dans cette dynamique, la BRED s’est pour sa part intéressée au Big Data, par exemple à travers le traitement des données des petits commerçants. Mais la banque refuse aujourd’hui que ses efforts se limitent à la technologie. La BRED veut en effet insister sur les enjeux sociétaux de l’innovation et s’appuie pour cela sur la co-organisation du Coopérathon. 

Pour la banque, ce positionnement représente un moyen de se différencier face à ses principaux concurrents. Il s’agit par ailleurs d’entretenir la communication autour de son modèle coopératif et mutualiste, de mettre en avant ses sociétaires, tout en défendant un engagement responsable du groupe. Une démarche d’image, mais tout de même un vrai rôle dans un évènement international (le Coopérathon devrait par la suite s’étendre à l’Italie et l’Espagne).

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus