Amazon et Visa analysent les données des cartes commerciales

Amazon et Visa analysent les données des cartes commerciales

Amazon et Visa annoncent un partenariat permettant aux entreprises clientes d’Amazon Business de bénéficier de données analysées quant aux dépenses effectuées avec certaines cartes commerciales affiliées Visa. Ce service BtoB est présenté comme un outil de gestion analytique pour les entreprises et un premier pas vers la monétisation des données transactionnelles

D’abord envisagées pour les marchés américain et britannique, ces analyses porteront sur les cartes commerciales émises par Bank of America Merrill Lynch, Citi et PNC U.S d’une part, et Barclaycard, Citi, HSBC et Lloyds Bank, d’autre part.

Pour les clients d’Amazon Business, il s’agit d’un moyen de simplifier et d’accélérer le suivi des transactions d’achat. Il s’accompagne d’une série de services spécifiques dédiés : livraison gratuite sous deux jours, compte business multi-utilisateurs, exonération de taxes, ou bien encore un service d’assistance. Les données collectées et centralisées pour ces clients incluront les listes des produits commandés, prix, quantités, dates, ainsi que tous les frais associés (livraison, TVA, etc.).

Plus globalement, les données analysées pour les entreprises contribuent à améliorer le contrôle des dépenses et peuvent s’intégrer automatiquement à leurs outils de gestion des frais professionnels. Cette initiative apparaît ainsi comme un gain de temps.

Notre analyse - Analyse des données transactionnelles : seulement le début…

Cette alliance montre l’intérêt de ces acteurs pour l’exploitation des données avec, dans ce cas, une attention particulière portée à l’optimisation, voire à l’automatisation des process intra-entreprise. Visa fait un pas de plus au-delà des paiements, avec un service que ses banques émettrices peuvent proposer à des segments spécifiques, en BtoB. Son but : faire émerger de nouveaux services à valeur ajoutée en s’appuyant sur une plate-forme d’e-commerce leader.

Cette incursion dans le monde des données rappelle des initiatives annoncées par Santander (application Mi comercio permettant aux commerçants d’analyser les transactions effectuées aux points de vente) ou par BBVA (carte interactive des dépenses estivales pour l’industrie espagnole du tourisme). Elle illustre l’intérêt de la mutualisation des données tant en termes de connaissance client que de création de valeur et de service.

Actualitées liées

  • Cartes de paiement
  • Paiement
  • 28.06.2018

Les PME ont droit à leur carte co-brandée AmEx/Amazon

Un nouveau partenariat vient d’être officialisé entre un acteur du paiement et un géant du Web. Il concerne cette fois Amazon et American Express, et s’adresse aux petites entreprises américaines. L’e-commerçant table sur le soutien des acheteurs pou...
  • E-commerce et e-paiement
  • Paiement
  • 22.09.2016

OystPay : un module de paiement gratuit

La start-up britannique Oyst propose un module de paiement en ligne baptisé OystPay. Ce service tout-en-un promet la gratuité pour augmenter sa base de commerçants et met l’accent sur un modèle de rémunération innovant autour des données personnelles...
  • E-commerce et e-paiement
  • Paiement
  • 20.04.2017

Amazon Pay disponible en France

Amazon annonce le lancement d’Amazon Pay en France, en Italie et en Espagne. Jusque-là cantonné aux Etats-Unis, ce service concurrence des acteurs historiques, dont PayPal, et mise sur des bases client bien installées pour s’imposer.
  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 08.06.2017

Stripe aide les commerçants à valoriser leurs données

Stripe dévoile à son tour un outil d’analyse de données baptisé Sigma. A l’intention de ses clients commerçants, il va de pair avec Radar, son outil de gestion de lutte contre la fraude présenté l’an dernier. Un moyen pour ses clients commerçants, à...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus