Volkswagen développe des projets climatiques

LES FAITS

  • Pour aller toujours plus loin dans ses efforts en matière de respect de l’environnement, le constructeur allemand vient d’annoncer le développpement de projets climatiques de compensation carbone.
  • Le groupe Volkswagen s’est associé au développeur de projets Permian Global pour défendre ses nouvelles ambitions.
  • L’objectif de ce partenariat ? Créer des projets de protection du climat.
  • Ces engagements débuteront dès le deuxième semestre 2020. Il s’agira tout d’abord de protéger les forêts tropicales et subtropicales.

CHIFFRES-CLES

  • 2ème semestre 2020 : début des actions du programme
  • Objectif : protéger et restaurer 1 million d’hectares
  • 2 continents concernés : Asie et Amérique du Sud
  • 2050 : objectif de neutralité carbone pour Volkswagen

 

ENJEUX

  • Atteindre un bilan carbone neutre : le principal objectif de ce projet est de permettre à Volkswagen de compenser les émissions de CO2 encore inévitables pour ses activités de chaîne d’approvisionnement, de production et de logistique autour des véhicules.
  • Parachever une stratégie au long cours : Volkswagen frappait fort en début d’année en annonçant vouloir rendre la production de son prochain véhicule électrique neutre en CO2. Depuis, le constructeur s’est aussi engagé à renforcer ses investissements pour soutenir la mobilité électrique.
  • Respecter les nouvelles règles : le 1er janvier 2020 a sonné l’heure de la mise en place des nouvelles règlementations européennes poussant les constructeurs automobiles à réduire leurs émissions de CO2. Volkswagen se plie donc en toute logique à l’exercice. 

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • En dépit du contexte actuel plus que jamais difficile, les constructeurs automobiles ne perdent pas de vue l’un de leurs objectifs majeurs qui est de défendre une mobilité plus responsable. Volkswagen compte parmi les acteurs les plus engagés même si l’ensemble des constructeurs automobiles se mobilisent, à l’image, par exemple, de BMW.
  • Les objectifs semblent par ailleurs atteignables. Volvo vient par exemple d’annoncer que son usine de Chengdu  était désormais alimentée par des énergies renouvelables. 
  • Néanmoins, les questions écologiques et de réduction du bilan carbone ne concernent pas seulement les constructeurs automobiles. Tous les acteurs, de tous les pans de l’économie sont actuellement engagés. Tout récemment, c’est la banque BBVA qui illustrait cette tendance en présentant un outil de maitrise du bilan carbone des entreprises.  

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus