Visa expérimente le paiement en plusieurs fois

Visa expérimente le paiement en plusieurs fois

LES FAITS

  • Visa a récemment annoncé proposer à ses clients détenteurs d’une carte Visa une solution de paiement en plusieurs fois pour leurs achats effectués en ligne ou en points de vente et ce, par le biais d’API.
  • Le concept serait actuellement expérimenté par quelques émetteurs, notamment en Inde (Kotak Mahindra Bank), en Roumanie (ING Bank), en Russie (Russian Standard Bank) ou aux Emirats arabes unis (Mashreq).

  • Ces solutions de paiement seront disponibles pour les clients et partenaires dès janvier 2020 ; elles représenteront l’une des nouveautés proposées par Visa Next, le nouveau portefeuille de Visa.

ENJEUX

  • Une expérience client plus fluide. Si le porteur de la carte souhaite régler ses achats en plusieurs mensualités, il est dispensé de toute procédure classique nécessitant de justifier ses revenus pour se voir accorder un crédit. Désormais, grâce aux API de Visa, la banque émettrice de la carte peut proposer des facilités de paiement instantanées, accordées grâce à sa bonne connaissance de ses clients ; elle est donc en mesure de garantir un traitement rapide de leurs données ; et qui plus est, unique, puisque le client n’aura pas à réitérer la procédure chez chacun des commerçants partenaires. En outre, la démarche est plus flexible, car valable aussi bien dans son pays d’origine qu’à l’étranger.

  • La garantie de garder le client. Grâce à cette initiative, la banque émettrice évite tout risque de perdre son client au profit d’un établissement de crédit classique dont la solution serait distribuée chez un commerçant. Ainsi, l’acteur peut proposer des taux d’intérêt plus ajustés, favorisant la fidélisation des consommateurs.

  • Un gain non négligeable pour les commerçants. En effet, ce nouveau système devrait leur permettre de constater une hausse de leurs ventes.

MISE EN PERSPECTIVE

  • Depuis le lancement de son portail d'API en 2016, Visa poursuit le déploiement de nouveaux services, qui viennent complémenter son cœur de métier. Par le biais de cette solution de paiement fractionné, le géant américain entend consolider son image sur ce secteur tout en gardant ses clients émetteurs en leur démontrant la valeur de sa parfaite connaissance de leur portefeuille.

  • Les paiements fractionnés ont représenté plus de 1 200 milliards de dollars en 2017, en hausse de 15 % par rapport à l’année précédente (source : Euromonitor). Par ailleurs, ils ont toujours la cote puisque, par exemple, près de 60 % des Millennials aux Etats-Unis sont intéressées par ce mode de paiement pour le financement de leurs achats en ligne (source : Ipsos, 2017).

  • La démarche de Visa rappelle celle de SWIFT avec son API Pay Later, dont l’ambition est de permettre aux banques de proposer des facilités de paiement instantanées. Mais Visa peut mettre en avant l’ampleur de son réseau déjà constitué, contrairement à SWIFT dont le succès de l’API reste conditionné à l’adhésion des banques d’une part et des commerçants de l’autre.

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • 15.10.2019

Affirm rend ses facilités de paiement universelles

LES FAITS L’américain Affirm a récemment annoncé le lancement d’une nouvelle version de son application mobile. Cette dernière lui permet de s’affranchir de son réseau d’acceptation en émettant des cartes virtuelles utilisables dans n’importe q...
  • Crédit
  • Innovation
  • 07.10.2019

Banque Casino et Orchestra proposent le CB10X

LES FAITS Orchestra, plateforme française de diffusion d’offres de voyage, a annoncé y intégrer une nouvelle solution de paiement en 10 fois par carte bancaire, en partenariat avec Banque Casino. Ce lancement signe l’incursion de l’établissemen...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus