Un Fitbit = une prime d’assurance moins élevée

Un Fitbit = une prime d’assurance moins élevée

Une entreprise américaine annonce avoir réduit de 5 % sa cotisation annuelle d’assurance en équipant ses salariés de Fitbits : un exemple original de monétisation des données personnelles au bénéfice de leurs détenteurs.

Appirio, entreprise américaine de conseil dans le secteur de l’informatique, a lancé un programme dédié au bien-être de ses salariés, baptisé CloudFit. C’est dans ce cadre qu’elle a équipé 400 de ses 1 000 employés de bracelets Fitbit.

Le programme CloudFit a été sponsorisé à hauteur de 20 000 dollars par l’assureur d’Appirio, Anthem. Ce même assureur a également estimé que l’emploi des Fitbits par les salariés justifiait une baisse de 5 % de la cotisation annuelle d’Appirio, qui a ainsi économisé 280 000 dollars en une année.

Appirio a construit son propre programme d’analyse des données récupérées par les Fitbits de ses employés ayant accepté de partager ces données (25 % d’entre eux). Ce programme leur permet de comparer leurs performances et de bénéficier d’un coaching sportif personnalisé.

Notre Analyse : Un bel avenir pour la monétisation des données personnelles

Appirio compte utiliser son expertise dans le montage de clouds pour améliorer le système d’analyse des données enregistrées par les Fitbits. Elle compte aussi négocier avec Anthem une nouvelle baisse de 5 % de sa prime au vu de l’utilisation avérée des bracelets.

Le pourcentage élevé de salariés ayant accepté de partager toutes leurs données laisse penser que les mentalités évoluent très vite sur ce sujet. Ils sont en effet de plus en plus nombreux à accepter ce partage en échange d’une rémunération, quelle que soit sa forme (réduction, cash back, avantage en nature). L’assurance est évidemment un secteur très concerné, mais ce n’est pas le seul.

Dans un registre différent, une entreprise new-yorkaise (Placemeter), vous permet de vendre les données enregistrées par votre vieux smartphone placé à votre fenêtre : ce dernier capture en effet l’évolution des flux de personnes, leur comportement face aux vitrines, etc….

Actualitées liées

  • Assurances
  • 09.08.2016

Une assurance à la demande pour les drones

La jeune start-up Verifly a lancé une assurance à la demande pour les vols récréatifs et commerciaux des drones. L’application, en développement depuis 2014, voit aujourd’hui le jour dans 41 Etats de l’Amérique.
  • Assurances
  • 03.10.2016

MACSF connecte l’assurance des professionnels

Le groupe mutualiste, spécialisé dans l’assurance des professionnels de santé, vient de présenter deux nouvelles offres de protection connectée. MACSF s’inscrit ainsi dans la tendance domotique, mais adapte aussi ces technologies aux besoins des prof...
  • Assurances
  • 27.11.2015

Le Royaume-Uni cherche un modèle pour le Big Data

La Financial Conduct Authority, l'Autorité britannique de régulation des services financiers et de protection des consommateurs, ouvre une vaste enquête sur l'usage du Big Data dans les véhicules à des fins d'assurance. Cette initiative illustre l’av...