Retour d’expérience : Alphabet termine 2016 en beauté

Dans un récent communiqué de presse, le loueur longue durée Alphabet France (filiale du groupe BMW) a mis les projecteurs sur les chiffres et chantiers réalisés en 2016. Une année marquée par la croissance. Le groupe a également partagé ses ambitions pour 2017 : capitaliser sur le succès de l’électrique et l’intérêt pour de nouvelles offres, comme le leaseback.

En ce début d’année, Alphabet totalise près de 90 000 véhicules dans son parc, qui a crû de 7 % ;  quant aux livraisons de véhicules, elles ont connu une augmentation de 9 % sur l’année écoulée.

Pour Alphabet France, l’exercice a été marqué par de nombreux projets, dont le développement de son offre de rachat de parc et de leaseback. Forte de son succès (4 300 véhicules concernés), cette opération financière qui consiste pour Alphabet à racheter la flotte d’une société et la lui relouer ensuite, sera incluse dans son catalogue produits en 2017.

Alphabet a également fait évoluer son application dédiée aux conducteurs en intégrant de nouveaux services, tels que le calcul du temps de trajet pour se rendre sur les lieux des rendez-vous inscrits dans son agenda. Enfin, le spécialiste de la LLD a déployé une solution de télématique embarquée, qui fournit en temps réel aux entreprises des données pour piloter la gestion de leur flotte.  

Notre Analyse : 2017 : Alphabet consolide sa croissance

Le 4ème loueur longue durée en France (derrière ALD, Arval et LeasePlan) a enregistré une forte croissance en 2016, une année qui conforte donc sa position sur de nombreux secteurs du marché de la mobilité. Selon son président, 2017 s’annonce tout aussi positive.

Sur le marché des véhicules électriques, Alphabet est bien décidé à pérenniser sa position. Représentant déjà près de 40 % des immatriculations de véhicules électriques en LLD en 2015, la contribution du loueur aux mises à la route des véhicules électriques en LLD a bondi en 2016, avec une part de marché de 56 %. Des chiffres qu’il tente de renforcer par le lancement d’un simulateur de mobilité électrique, pour permettre aux entreprises de déterminer leur potentiel d’électrification.

Pour 2017, Alphabet compte se lancer dans le fleet management en raison de la demande croissante sur le marché. La filiale du constructeur allemand envisage également de renforcer son effectif et d’attribuer une nouvelle dimension à son offre d’autopartage pour entreprises « AlphaCity » .

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus