Open Banking : Adyen adopte le paiement par virement instantané

LES FAITS

  • La plate-forme de paiement néerlandaise Adyen complète son offre de PSP par une solution de paiement par virement instantané en partenariat avec plusieurs banques européennes déjà en mesure de gérer ce nouveau moyen de paiement.
  • Objectif : s’appuyer sur l’Open Banking pour proposer à ses commerçants une alternative aux transactions par carte.
  • Le service ne sera dans un premier temps disponible qu’au Royaume-Uni. Une extension sur d’autres marchés européens est toutefois prévue pour les prochains mois.
  • Comment ça marche ?
    • Lors de la validation de son panier d’achat, le consommateur pourra sélectionner le paiement par virement
    • Il sera automatiquement redirigé vers l’interface de sa banque
    • Il pourra alors s’authentifier en utilisant l’empreinte digitale, la reconnaissance faciale ou par le biais d’un mot de passe
    • Adyen gère les flux de paiement entre le consommateur et le commerçant
    • Les fonds sont par la suite virés instantanément
  • La compagnie aérienne néerlandaise KLM sera le premier commerçant partenaire à mettre en œuvre ce nouveau service. Ses clients seront désormais en mesure de payer leurs billets d’avion depuis l’application mobile ou l’interface Web de leur banque.

ENJEUX

  • L'ouverture profite encore une fois aux FinTech telles qu’Adyen. La licorne tire en effet parti de la directive européenne sur les services de paiement (DSP2) pour être l’une des pionnières dans le paiement par initiation de virement et fournir des API aux principales banques britanniques.
  • Une alternative avantageuse. Outre l’instantanéité et la sécurité, Adyen affirme que sa nouvelle solution devrait réduire les coûts de traitement. Une aubaine pour les entreprises qui pourront s’affranchir de la commission d’interchange notamment pour les gros montants.

MISE EN PERSPECTIVE

  • Adyen poursuit sa success story la plus discrète d’Europe. Valorisée à près de 20 milliards d’euros, Adyen ne s’est pas lancée dans une stratégie d’acquisitions comme c’est le cas de certains de ses concurrents tels que WorldPay ou Ingenico. Elle emprunte la voie de l’innovation en tirant profit de l’Open Banking afin de développer ses API et se distinguer de la concurrence.

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus