Monzo, bientôt la seconde néo-banque britannique en termes de valorisation ?

Monzo, bientôt la seconde néo-banque britannique en termes de valorisation ?

LES FAITS

  • La néo-banque mobile Monzo cherche à s’imposer sur le marché britannique, dans un match qui l’oppose, historiquement, à Starling Bank, mais surtout à Revolut.
  • La FinTech serait en effet sur le point de lever près de 100 millions de livres Sterling. Si les rumeurs de ce nouveau tour de table se confirment, la FinTech pourrait atteindre une valorisation estimée à 2,5 milliards de dollars ou 1,9 milliard de livres.
  • Les nouveaux fonds proviendraient d’un investisseur américain, le fonds d’investissements de l’accélérateur Y Combinator. Sa participation aurait déjà été approuvée par le conseil d’administration de Monzo.
  • Si elle est bien confirmée, elle devra ensuite être validée par l’autorité de réglementation prudentielle.

 

ENJEUX

  • Une course aux fonds et à la valorisation : un montant de 100 millions de Livres pourrait quasiment doubler la valeur de Monzo et lui permettre d’atteindre la seconde place sur le marché des FinTech britanniques en termes de valorisation, après OakNorth et devant Revolut.
  • La comparaison s’arrête là cependant ; car Revolut dit avoir atteint le seuil de rentabilité fin 2017, ce que Monzo est loin d’avoir réussi. La néo-banque est encore en phase d’investissements massifs et donc de pertes massives, d’où l’importance de cette nouvelle levée de fonds.

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • Monzo réalisait sa première levée de fonds en juin 2015, pour un montant de près de 8 millions de livres. Si la nouvelle levée de fonds se confirme, la FinTech sera parvenue à multiplier sa valeur par 250 en seulement 4 ans. Monzo compte désormais 1,7 million de clients.
  • Outre son challenge vis-à-vis d’OakNorth et de Revolut sur le marché britannique, une nouvelle levée de fonds d’ampleur réalisée auprès d’acteurs américains pourrait permettre à Monzo de travailler à son lancement aux Etats-Unis, une information non confirmée à ce jour.

Actualitées liées

  • Innovation
  • Stratégie d'acteur
  • FinTech
  • 02.12.2019

NatWest lance enfin sa réplique aux néo-banques

LES FAITS La filiale de Royal Bank of Scotland vient d’officialiser le lancement de Bó, son offre mobile dédiée aux particuliers, digitale et sans frais. Un lancement qui peut sembler tardif, mais qui s’explique par les hésitations stratégiques...
  • Innovation
  • Stratégie d'acteur
  • 11.01.2018

CES 2018 : Malakoff Médéric parie sur les start-up

Malakoff Médéric n’a pas raté le rendez-vous annuel de l’innovation technologique du CES 2018. A cette occasion, le groupe spécialiste de la protection sociale a souhaité préciser ses engagements auprès des start-up, à travers un partenariat avec la...
  • Crédit
  • Innovation
  • Stratégie d'acteur
  • 01.03.2018

Crédit : Santander investit dans la FinTech Roostify

Santander InnoVentures, le fonds de capital-risque du premier prêteur espagnol Banco Santander, a annoncé avoir pris des participations dans la FinTech américaine Roostify. Grâce à ce tour de table en série B, la jeune pousse a réussi à lever 25 mill...
  • Stratégie d'acteur
  • 19.02.2020

Monzo modifie (encore) son modèle économique

LES FAITS La néo-banque britannique ne semble pas affectée par le Brexit. Elle a même connu ces jours-ci un pic d’activité, suite à l’annonce du retrait de N26. En parallèle, elle vient d’annoncer qu’elle allait renforcer ses équipes et relance...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus