Kia dévoile son Plan S dédié à la mobilité électrique

LES FAITS

  • Le constructeur automobile coréen Kia Motors vient de dévoiler son nouveau plan stratégique visant à assurer le passage de la marque à l’ère électrique.
  • Baptisée Plan S, cette stratégie vise de premiers objectifs de transformation prévus pour 2025.
  • Trois enjeux majeurs : 
    • électrifier la gamme ;
    • développer de nouveaux services de mobilité ;
    • déployer des technologies de conduite autonome.
  • Fort de partenaires locaux, KIA créera des centres dédiés à la mobilité, alliant stations de chargement électriques à des centres de maintenance et autres services annexes en ville.
  • KIA envisage de se tourner plus particulièrement vers la cible des professionnels pour répondre à des besoins spécifiques liés notamment au développement du e-commerce.
  • Le Plan S prévoit des investissements massifs estimés à 25 milliards de dollars d’ici 2025.

 

OBJECTIFS POUR 2025

  • 11 modèles de VE lancés
  • Un premier modèle prévu pour 2021
  • 6,6 % de parts de marché du VE
  • 25 % de ses ventes réalisées par des véhicules écologiques
  • 500 000 VE vendus dans le monde
  • 1 million de véhicules propres

 

ENJEUX

  • Donner une nouvelle dimension à Kia : avec son nouveau plan, le constructeur coréen cherche à gagner en renommée et à se doter d’une image innovante et avant-gardiste. Pourtant, il rejoint ce faisant la cohorte des annonces des constructeurs pour leurs plans dédiés aux nouvelles mobilités, qu’il s’agisse de mobilité électrique, connectée ou autonome. En fin d’année dernière, Volkswagen annonçait un investissement de 60 mds $, dédié à l’électrique, à l’hybride et à ses projets digitaux. Auparavant, c’est FCA qui a annoncé consacrer 5 mds $ à l’électrification de sa gamme.
  • Améliorer la rentabilité du groupe : outre ses engagements écologiques et son ambition à ne pas manquer le virage des services et de l’électrique, Kia présente ce plan comme un moyen pour le groupe d’améliorer ses résultats à moyen ou long terme.

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • Les stratégies des constructeurs automobiles visant à assurer leur transition électrique se suivent mais ne se ressemblent pas. Leur point commun cependant : sortir de son cœur de métier historique de constructeur pour devenir prestataire de services de mobilité.
  • Kia n’échappe pas à la règle en axant une part de sa stratégie sur le développement de services surtout destinés aux milieux urbains avec des robotaxis et des navettes autonomes en ligne de mire.
  • La stratégie de KIA s’inscrit par ailleurs dans celle de son conglomérat automobile. Kia Motors est en effet membre du groupe Hyundai qui profitait du dernier CES de Las Vegas pour présenter sa vision de la ville de demain. Une vision qui fait la part belle à une mobilité urbaine volante mais aussi et surtout à des plates-formes multimodales plus intelligentes.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus