ING teste un agrégateur de comptes au Royaume-Uni

ING teste un agrégateur de comptes au Royaume-Uni

Après avoir quitté le marché britannique il y a quatre ans, la banque néerlandaise réinvestit discrètement le territoire sous couvert d’un nouvel agrégateur de comptes, baptisé Yolt. ING  poursuit sa stratégie consistant à développer des outils de PFM en Europe pour mieux accéder aux données financières de ses utilisateurs.

Yolt est une application mobile gratuite proposant un service de suivi de ses finances personnelles. Plusieurs comptes bancaires, détenus auprès de banques différentes, peuvent être reliés à un compte Yolt.

Le service prend ainsi la forme d’un agrégateur de comptes (y compris pour l’épargne et le crédit). Il est associé à des fonctionnalités prédictives permettant d’anticiper la date de réception du salaire des utilisateurs sur leur compte, ou le solde en fonction des habitudes de consommation.

Des tests ont déjà été réalisés auprès d’utilisateurs britanniques, avant un lancement officiel prévu sous le nom de Yolt, l’année prochaine.

Analyse : Un nouveau service pour servir d’expérimentation en terrain neutre ?

ING s’est de très longue date engagée dans le déploiement de services personnalisés, basés sur l’utilisation des données de ses clients. A l’avant-garde, la banque avait même connu une importante déconvenue en mars 2014 alors qu’elle envisageait d’ouvrir l’accès à une partie des données de paiement de ses clients pour le compte d’annonceurs publicitaires.

Forte de cette expérience, la banque avait par la suite fait le choix de développer des offres plus transparentes. ING a aussi opté pour des partenariats. Naissaient ainsi des offres communes avec Kabbage (autour du scoring de crédit) par exemple.

Le même outil prévisionnel a été lancé aux Pays-Bas en août dernier. ING poursuit donc la stratégie annoncée il y a quelques mois. Mais ce qui est le plus marquant dans cette initiative, c’est le fait qu’ING n’a pas d’activité au Royaume-Uni : Yolt se présente donc comme tous les agrégateurs non bancaires. Ce qui rend la position d’ING neutre, et lui ouvre certainement un beau terrain de jeu et d’expérimentation pour l’avenir.

Actualitées liées

  • Innovation
  • Stratégie d'acteur
  • 05.12.2017

Retour d’expérience : Yolt atteint les 100 000 clients

Après six mois d’existence, c’est le moment du bilan pour Yolt, l’agrégateur d’ING en bêta test sur le marché britannique. Le succès de ce modèle bancaire alternatif devrait encourager la banque à passer à l’étape supérieure, à savoir l’extension de...
  • Innovation
  • Banque au quotidien
  • 02.06.2017

Version bêta pour l’agrégateur d’ING au Royaume-Uni

Après des mois de tests en bêta privée, la banque néerlandaise ING passe à une bêta ouverte de son service d’agrégation de compte britannique, Yolt. Cette nouveauté s’inscrit dans la tendance et permet à ING de réintégrer un marché tout en évitant de...
  • Stratégie d'acteur
  • 17.11.2016

Maif lance officiellement Nestor

Après avoir peaufiné son projet depuis le mois de juin, date à laquelle la Maif annonçait ses intentions, le groupe mutualiste lance aujourd’hui officiellement son agrégateur, baptisé Nestor. Une porte ouverte sur la création d’une néo-banque qui con...
  • Epargne
  • 08.12.2016

HSBC parie sur l’épargne automatisée

La banque britannique HSBC présente une nouvelle option d’épargne automatique, associée à un agrégateur de comptes. Elle y ajoute une touche d’analyse prédictive pour se démarquer. Pour ce pilote, HSBC a fait le choix du partenariat avec la start-up...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus