Covid-19 : Diac prolonge ses contrats de location

LES FAITS

  • Le groupe Renault, comme tous les groupes automobiles du monde, a subi un coup d’arrêt inédit de ses activités en raison de la pandémie de Covid-19. Aussi, le groupe a décidé d’aménager ses contrats de location de manière exceptionnelle.
  • Ce dispositif, mis en place par Diac, concerne les contrats arrivant à échéance entre le 15 mars 2020 et le 30 juin 2020, soit sur une période un peu plus étendue que celle du confinement français attendu.
  • Les clients disposant de ce type de contrats le verront tout simplement prolongé pendant 90 jours (location du véhicule + services associés).
  • Leurs loyers mensuels resteront inchangés ; seul le prix de rachat final du véhicule sera en conséquence diminué.
  • Renault propose à ses clients concernés de demander leur nouveau plan de financement en ligne, via leur espace client.  
  • Dans le cas où les clients souhaiteraient acheter leur véhicule et ne pas souscrire cette prolongation, un e-mail est laissé à leur disposition pour réceptionner les demandes et les accords de prélèvements du montant de l’achat final.

 

ENJEUX

  • Faire face aux mesures gouvernementales : Les garages et concessions automobiles n’étant pas considérés comme des commerces de première nécessité, impossible pour les clients de restituer leur véhicule loué. L’aménagement des contrats de Diac s’adapte à une contrainte inédite mais incontournable.
  • Palier les pertes et adapter sa stratégie commerciale : Les garages et concessions Renault ne peuvent reprendre ni délivrer de véhicules. Prolonger les contrats de location représente aussi un moyen pour le groupe de s’assurer du revenu de sa flotte actuellement louée, y compris pendant la période de confinement.

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • A situation exceptionnelle, conditions exceptionnelles. Les immatriculations de véhicules ont baissé de 95 % pendant la deuxième quinzaine du mois de mars (- 136 000 immatriculations par rapport à l’année dernière).
  • Jusqu’ici, les clients de LOA / LLD sont restés dans l’expectative concernant l’issue de leurs contrats arrivant à échéance. DIAC est un des premiers acteurs à communiquer sur le sujet.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus