CaixaBank aide les petits commerçants à vendre en ligne

LES FAITS

  • CaixaBank a précisé un pan de sa stratégie d’accompagnement de ses clients, plus particulièrement les petits commerçants. Outre des gestes commerciaux, la banque veut les aider à soutenir leurs ventes grâce aux médias sociaux. Une approche originale qui met en avant la capacité de la banque à accompagner ses clients vers la reprise de leur activité, dans de meilleures conditions qu’avant la crise.
  • CaixaBank a lancé un plan de soutien adressé aux petits commerçants. Il repose sur trois piliers :
    • un accès au crédit facilité,
    • une réduction des commissions,
    • une aide pour vendre en ligne.
  • Concernant ce dernier point en particulier, CaixaBank a développé une nouvelle solution technologique d’e-commerce.
  • Baptisée Social Commerce, cette solution vise à permettre aux petits commerçants de soutenir leur activité et de gérer leurs ventes en ligne via les réseaux sociaux et applications de messagerie instantanée.
  • Social Commerce intègre de multiples réseaux sociaux parmi lesquels Facebook, Twitter, Instagram, WhatsApp ou Telegram.
  • Social Commerce est une solution en deux dimensions qui prend en charge :           
    • la  communication (les commerçants peuvent faire la promotion de leurs offres via des publications sur les médias sociaux),
    • la vente (les internautes peuvent acheter les produits présentés via des liens de commande et paiement PayGold mis en place par la banque).
  • Restent à la charge des commerçants les frais d’expédition des commandes.

 

CHIFFRES-CLES

  • Taux de pénétration de CaixaBank sur le marché des petits commerçants et des entrepreneurs : 33 %
  • CaixaBank gère 24 % de la facturation des retailers espagnols
  • 25 Mds € de prêts pré-accordés pour les indépendants et PME
  • 81 % des internautes suivent des marques sur les réseaux sociaux

 

ENJEUX

  • Contourner les contraintes de la crise sanitaire : la vente à distance représente la seule source potentielle de revenus pour les commerçants de produits qui ne soient pas de première nécessité. Mais pour les petits commerces 100 % Brick and Mortar, un accompagnement à la dématérialisation des échanges est indispensable. C’est ce que propose CaixaBank avec un focus sur les médias sociaux, qui permettent de vendre plus rapidement en ligne que le montage d’une boutique d’e-commerce, plus long et plus complexe pour des petits commerçants. La banque les rend donc opérationnels très rapidement et leur permet dans le même temps de maîtriser un canal de vente complémentaire qu’ils pourront maintenir après la crise.
  • Aller plus loin que son cœur de métier : CaixaBank démontre ici comment, au-delà de son offre bancaire, elle est capable de se positionner comme un partenaire plus large des activités de ses clients. Elle laisse ainsi les petits commerçants profiter de sa puissance de frappe et de ses vastes moyens d’action, propres aux grands groupes.

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • Le lancement de ce nouveau service par CaixaBank s’inscrit dans le cadre de sa stratégie globale pour faire face à la pandémie de Covid-19 aux côtés de ses clients. Baptisée #ContigoMasQueNunca, ce plan vise à aider les clients de la banque afin de limiter au mieux les effets économiques de la crise.
  • Outre les professionnels, CaixaBank entend ainsi multiplier les initiatives pour accompagner les plus fragiles, les seniors en tête.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus