Buy Now Pay Later : EarlySalary rachète CashCare

Buy Now Pay Later : EarlySalary rachète CashCare

Sur le marché indien du crédit à la consommation, le rachat de CashCare par EarlySalary va donner lieu au lancement d’une nouvelle offre de paiement différé en ligne. Par ce rachat, EarlySalary étend son champ d’action et se dote d’un produit et de partenaires susceptibles de séduire les jeunes actifs qui constituent son cœur de cible.

Créée en 2015, EarlySalary s’est spécialisée dans les avances de salaire pour les jeunes actifs. Via une application mobile dédiée, elle prête quasi instantanément jusqu’à 50 % du salaire (maximum 2 500 euros), pour une durée de remboursement moyenne de 30 jours (entre 7 et 90 jours).

Le scoring se fait sur la base d’un algorithme propriétaire qui scanne des données relatives à l’historique d’achat et à la vie numérique du client. Cette analyse donne lieu à un SocialWorth Score qui permet d’élargir la cible d’EarlySalary à de jeunes clients n’ayant pas d’historique de crédit.

EarlySalary a développé une activité très marginale de paiement différé en ligne, en partenariat avec Amazon et Big Bazaar, qui représente aujourd’hui environ 1 000 dossiers par mois. Avec le rachat de CashCare, elle compte démultiplier cette activité. Elle va notamment gagner les e-commerçants partenaires de CashCare, parmi lesquels ShopClues, Jabong, Byju’s, HP ou MakeMyTrip.

Notre analyse - Des financements pour accompagner la croissance de l’e-commerce

EarlySalary compte sur cette acquisition pour renforcer son offre sur un segment en forte croissance en Inde, à savoir le paiement en n fois, d’autant que le marché de l’e-commerce y est en forte croissance (+ 30 % par an, pour un chiffre d’affaires qui pourrait atteindre 200 milliards de dollars d’ici 2026). Actuellement, la start-up gère 30 000 dossiers de prêt par mois pour 6 milliards de roupies (soit environ 76 millions d’euros). Elle escompte passer d’ici un an à 100 000 dossiers de prêt par mois pour 60 milliards de roupies.

Forte d’une nouvelle levée de fonds de 15,7 millions de dollars, EarlySalary estime qu’elle pourrait passer au rang de licorne dans l’année, aux côtés de Flipkart, PayTM ou Ola Cabs.

Face à ce fort potentiel de croissance de l’e-commerce, les prêteurs en ligne se sont multipliés en Inde. EarlySalary concurrence notamment Zest Money, qui vient juste de lancer une offre dédiée au financement des formations supérieures pour les professionnels. EarlySalary mise sur sa capacité à prêter en un temps très court (l’ensemble du process prend 10 minutes) pour les nouveaux clients et instantanément pour les autres

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • 30.05.2017

Affirm réfléchit à une nouvelle carte de crédit

La Fintech américaine Affirm, spécialisée dans les prêts à la consommation et le paiement en n fois, prévoit d’ajouter à son offre une carte de crédit pour les achats quotidiens. L’idée est  d’éviter l’abandon de panier et de fluidifier l’achat sur m...
  • Crédit
  • Innovation
  • 22.11.2017

Crédit : Lodex redonne le pouvoir aux emprunteurs

Une jeune pousse australienne propose aux emprunteurs de mettre leurs demandes de prêt aux enchères auprès des courtiers et prêteurs, par le biais de sa plate-forme en ligne. Cette initiative représente un changement de paradigme, dans le processus d...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus