Uber s’engage sur le marché du leasing

Uber s’engage sur le marché du leasing
  • Partager l'article

Mise à jour du 10/08/2017 : Uber annonce la fermeture de cette activité qui plombe ses résultats.

« Xchange Leasing », c’est ainsi qu’est baptisée cette offre de crédit-bail visant à faciliter, pour les futurs chauffeurs du groupe, l’acquisition d’un véhicule. Avec ce programme, Uber peaufine encore un peu plus son écosystème.

D’abord en pilote dans trois états américains (Californie, Géorgie et Maryland), Xchange Leasing permet aux chauffeurs potentiels de contracter une offre de leasing directement auprès d’Uber grâce à des accords passés avec, notamment, Toyota, General Motors, Ford et Chrysler.

Cette offre concerne les chauffeurs UberX, prestation la moins haut-de-gamme proposée par le groupe, qui trouveront chez ces concessionnaires des véhicules conformes aux critères exigés pour cette catégorie.

Le conducteur souhaitant rejoindre le programme doit investir un montant forfaitaire de 250 dollars. Il choisit un véhicule neuf ou d’occasion, dispose du kilométrage illimité et peut mettre fin au contrat à tout moment, après un mois d’utilisation minimum et avec deux semaine de préavis.

Notre analyse : L’écosystème Uber étend sa toile

En remontant la chaîne de valeur, Uber, au-delà du fait d’élargir son parc de conducteurs, étoffe son offre pour proposer une prestation de plus en plus complète. Une stratégie qui va lui permettre de récolter des données supplémentaires sur ses prestataires tout en engendrant une nouvelle source de revenus.

La création d’un tel écosystème est une belle opportunité pour cet acteur singulier, aussi bien en termes de développement économique que d’image grâce à la mise en place d’un sentiment d’appartenance.

Uber prend son indépendance

Uber avait déjà un pied sur le marché du crédit automobile et avait, ces derniers mois multiplié les partenariats. Il y a eu la tentative de collaboration avec Banco Santander qui n’avait pas eu le succès escompté et qui avait essuyé beaucoup de critiques. Mais aussi la collaboration avec Zopa, start-up spécialisée dans le P2P Lending. Habitué des polémiques, le groupe fait aujourd’hui le choix de limiter les intermédiaires et entend bien concurrencer directement les banques.



Actualités liées

Uber ferme sa filiale déd...

Uber est sur le point de mettre un terme à son offre de leasing dédiée à ses chauffeurs, lancée en 2015, baptisée Xchange Leasing, faute de modèle économique viable.  ...

Daimler rachète le compar...

Le constructeur automobile allemand s’est emparé par le biais de sa filiale de services financiers, Daimler Financial Services, de la société AutoGravity : éditeur d’une application mobile qui compare les offres de financement pour l’achat d’une voit...

Le leasing électrique che...

Volkswagen Financial Services propose un nouveau service de leasing pour les véhicules électriques. Le constructeur allemand offre aux conducteurs non seulement la voiture en leasing, mais aussi l’infrastructure de recharge....

Volvo loue des véhicules ...

Le constructeur auto Volvo vient de passer un accord avec Flywire, une start-up spécialisée dans les paiements cross-border. L’objet de ce partenariat est de permettre à Volvo de louer des véhicules de la marque à des étudiants étrangers le temps de ...

Retour d’expérience : Zop...

2 milliards de livres. Ce montant historique de production de prêts entre particuliers vient d’être annoncé par la start-up Zopa sur sa plate-forme. La FinTech spécialisée dans le crédit affiche de grandes ambitions, portées aujourd’hui par des résul...

Retour d’expérience : les...

Suite à la loi Lagarde, les acteurs du crédit à la consommation ont dû revoir en profondeur leurs gammes de produits. Après une période de marasme, les encours repartent à la hausse, tirés par le crédit automobile. Une étude d’Athling pointe du doigt...

Vous souhaitez accéder à l'ensemble des publications d'ADNews ?

Contactez-nous pour bénéficier d'une présentation de nos offres de veille sur mesure.
Contactez-nous