Yoigo et Cetelem España lancent la « Yoicard »

Yoigo et Cetelem España lancent la « Yoicard »
Yoigo et Cetelem España lancent la « Yoicard »

LES FAITS

  • L’opérateur mobile espagnol Yoigo (groupe Masmovil) s’est associé à Cetelem España pour le lancement d’une nouvelle carte de crédit. La Yoicard est disponible pour tous les clients de l’opérateur qui font l’acquisition d’un smartphone avec financement sur une durée de 24 mois.
  • Cette carte Mastercard sans contact est gratuite. Elle est utilisable à crédit ou à débit différé. En revanche, à partir de 40 euros, le client peut choisir d’étaler ses paiements sur 3 mois, moyennant une commission fixe de 2 % du montant de l’achat, ou bien de 3 % pour un étalement sur 6 ou 12 mois.

  • Pour pouvoir utiliser sa carte, il suffit de :

--> S’inscrire dans l'espace client de cetelem.es, ou télécharger l'application mobile

--> Entrer son identifiant et choisir un mot de passe

--> Il est alors possible d’y afficher son code PIN et de commencer à utiliser sa carte de crédit

  • Les porteurs qui dépensent plus de 200 euros par mois avec leur Yoicard se verront rembourser la mensualité du financement en cours sur leur téléphone. A terme, le client peut donc acquérir gratuitement son téléphone s’il passe le seuil de dépenses chaque mois avec sa carte.

ENJEUX

  • Se diversifier : Yoigo entend se démarquer de ses concurrents espagnols du secteur en proposant des services financiers en plus des services relatifs à la téléphonie. Le but est aussi de contrer les acteurs financiers traditionnels qui proposent généralement des taux d’intérêt plus élevés.

  • Attirer de nouveaux clients, notamment des jeunes, et encourager l’usage quotidien de la carte. C’est l’objectif de l’offre promotionnelle consistant à rembourser la mensualité du crédit sur le téléphone.  

MISE EN PERSPECTIVE

  • Ce lancement fait suite à un accord conclu fin 2017 entre Masmovil et la filiale espagnole de Cetelem dans l’objectif de s’étendre aux services financiers, sur tous les canaux de distribution.

  • En Espagne, d’autres acteurs du secteur des télécoms se sont lancés dans le secteur financier et particulièrement dans le crédit à la consommation. C’est le cas notamment de Telefonica. Sur le marché français, c’est le cas d’Orange et sa banque mobile ; ou encore de Vodafone au Royaume-Uni.

  • Telefonica et Vodafone se comportent comme de véritables établissements financiers en proposant à leurs clients l’ensemble des services bancaires de base (carte, paiements, virements, blocage et déblocage de compte, etc.). Cela leur permet notamment d’attirer un certain nombre de nouveaux clients et de les fidéliser grâce à ces offres complémentaires basées sur le financement, les aidant ainsi à renouveler régulièrement leur smartphone. 

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • 20.06.2018

Norauto élargit sa gamme de facilités de paiement

Norauto, l’un des leaders français de l’entretien automobile, a annoncé renforcer son partenariat avec Oney en élargissant la gamme de facilités de paiement proposées. Désormais, l’ensemble de ses clients pourront bénéficier de solutions de financeme...
  • Crédit
  • Innovation
  • 06.11.2018

ICICI Bank élargit son prêt instantané digital

ICICI Bank a annoncé le lancement de PayLater, un prêt digital instantané valable sur de petits montants réalisés en ligne ou en points de vente. Ce service est disponible uniquement sur invitation auprès des clients éligibles, leur solvabilité étant...
  • Crédit
  • Innovation
  • 22.03.2018

Credit.com : du comparateur à l'agrégateur

Les services d’agrégation de comptes bancaires, voire de services financiers, se sont multipliés ces derniers mois et deviennent familiers aux consommateurs. Après les assureurs, ce sont les acteurs du crédit qui s’engouffrent dans la brèche. C’est l...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus