YES BANK surfe sur la vague des chatbots

YES BANK surfe sur la vague des chatbots

YES BANK repense son expérience client en partenariat avec Payjo, spécialiste californien des technologies d’Intelligence Artificielle appliquées aux services bancaires. Pour ce faire, elle lance un assistant virtuel dédié au paiement, disponible sur Facebook Messenger.

YES Pay Bot se présente comme un assistant interactif, visant à compléter le portefeuille numérique YES Pay. Ce dernier compte déjà 500 000 utilisateurs environ. L’assistant permettra de simplifier diverses procédures, dont les rechargements de forfaits mobiles, les paiements de factures et les envois d’argent. Il pourra aussi répondre à certaines questions d’ordre financier.

Il s’appuiera pour commencer sur un chat Messenger dédié aux services financiers et devrait par la suite être proposé depuis d’autres plates-formes, dont Skype, Slack et WhatsApp.

Pour ce service YES BANK a retenu une approche multi-canal, intégrant les interactions Web, mobile et voix (par le biais d’un répondeur automatique). Ce service s’adresse aussi bien aux clients particuliers qu’aux petites entreprises.

Notre analyse : Les chatbots désormais incontournables ?

Cette annonce reflète l’évolution des bots et l’intérêt des acteurs bancaires pour les technologies d’Intelligence Artificielle. A force d’adaptation et d’apprentissage (grâce au Machine Learning notamment), les outils de ce type ont commencé à prendre place sur le marché de l’assistance et du support client : tant pour des questions d’ordre général, que pour des rapports plus détaillés, voire personnalisés, sur l’état des comptes des clients.

Le cap des paiements a été franchi et entre désormais dans la stratégie de plusieurs acteurs bancaires : réseaux (Mastercard, AmEx), services de paiement (PayPal et Slack) et sociétés de transferts de fonds (Western Union, TransferWise et Azimo par exemple).

YES BANK opte pour l’intégration de cette fonctionnalité sur les plates-formes sociales les plus répandues, évitant l’installation d’applications supplémentaires : un moyen pour elle de centraliser son relationnel client et fluidifier les échanges.

Pour rappel, YES BANK a déjà opté pour des chatbots dans d’autres contextes avec par exemple un service lié au crédit à la consommation sur Messenger, YES mPOWER.

Actualitées liées

  • Transferts de fonds
  • Paiement
  • 13.04.2017

Facebook voit grand pour son IA

Facebook annonce le lancement officiel de son outil d’Intelligence Artificielle pour Messenger présenté l’an dernier : « M ». Dans la continuité logique de ce qui a été présenté par le groupe en 2016, Facebook dévoile donc son intelligence artificiel...
  • Relation client
  • 18.08.2016

Immobilier : un bot Facebook pour trouver un appartement

Grâce à un partenariat avec Facebook Messenger, le site immobilier Trulia offre désormais un nouveau canal pour des recherches instantanées d’appartement ou maison à louer, via son nouveau bot. Messenger prouve une fois de plus qu’il n’est pas qu’une...
  • Paiement
  • Canaux de distribution - Mobile
  • 28.09.2016

Rembourser ses dettes depuis Facebook Messenger

Facebook Messenger se dote d’une nouvelle fonctionnalité pour son service de paiement P2P sur mobile : la possibilité d’effectuer des demandes de remboursement depuis la messagerie. Pour le réseau social, il s’agit d’un moyen de tirer parti de son ch...
  • Paiement
  • 19.11.2018

OUI.sncf intègre le paiement dans son chatbot

Lancé sur la page d’accueil Web et mobile de OUI.sncf en décembre dernier, le robot conversationnel qui aide les utilisateurs à trouver et réserver les voyages correspondant à leurs critères, vient d’intégrer une nouvelle fonctionnalité de paiement....

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus