Wells Fargo prépare sa propre crypto-monnaie

LES FAITS

  • Le groupe bancaire américain Wells Fargo a annoncé qu’il lançait un pilote de stable coin pour un usage interne.
  • Objectif : permettre à ses clients de transférer des fonds en temps réel dans tout son réseau international.
  • Se basant sur la technologie des registres distribués (DLT), le stable coin baptisé Wells Fargo Digital Cash sera adossé au dollar US.
  • La nouvelle solution permettra à la banque :

            --> d’éliminer les intermédiaires dans le processus de transfert de fonds ;

            --> gagner du temps ;

            --> réduire les coûts liés à ce type d’opérations.

  • Wells Fargo Digital n’exigera aucune adaptation de la part des clients de la banque. Ces derniers continueront à effectuer leurs paiements comme auparavant.  
  • Suite à la réussite d’un proof of concept, qui a permis à la banque de transférer des fonds entre le Canada et les Etats-Unis, le projet pilote devrait voir le jour au début de l’année 2020.

ENJEUX

  • Un enjeu de mise en pratique. La technologie Blockchain suscite beaucoup d’intérêt. Elle a d’ailleurs attiré des milliards de dollars d’investissement de la part des banques et autres institutions financières. Le défi reste toutefois dans son évolutivité et sa mise en œuvre.  
  • Une opportunité. La technologie de registre distribué reste prometteuse pour une variété de cas d’usage. La quatrième plus grande banque américaine avait déjà déclaré son intention d’adopter l’efficacité des technologies de Blockchain. Aujourd’hui, elle dit vouloir l’appliquer de manière évolutive et concrète.
  • Des ambitions mesurées. La solution sera limitée dans un premier temps au dollar US, mais la banque envisage à terme de prendre en charge d’autres devises. L’objectif étant d’étendre Wells Fargo Digital Cash à l’international.  

MISE EN PERSPECTIVE

  • Ce n’est pas la première fois que la banque américaine s’essaie à la Blockchain. Elle avait déjà réussi à appliquer la technologie au règlement d’une opération de négoce international.
  • Le 14 février dernier, la banque américaine JPMorgan lançait la première crypto-monnaie bancaire. Baptisée JPM Coin, elle permet d’effectuer des paiements instantanés entre comptes institutionnels.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus