Volkswagen opère sa mue numérique grâce à Diconium

LES FAITS

  • Le constructeur automobile allemand vient d’annoncer le rachat de l’un de ses partenaires historiques, Diconium, spécialiste de la transformation digitale et notamment des business models numériques.
  • Objectif : renforcer ses capacités dans le déploiement de solutions de vente en ligne de services numériques.
  • Le constructeur allemand entend en effet profiter de l’expertise de Dicocium pour créer une plate-forme de vente en ligne mondiale, accessible aux conducteurs de tous les véhicules connectés des douze marques du groupe.
  • Parmi les fonctionnalités sur lesquelles Volkswagen et Diconium envisagent de mettre l’accent :
    • le streaming multimédia,
    • le paiement automatique pour le carburant ou le chargement de la batterie,
    • le paiement du stationnement,
    • les mises à jour pour les véhicules.
  • La finalisation de ce rachat reste soumise à l'approbation des autorités réglementaires.

CHIFFRES-CLES

  • 1995 : Création de Diconium
  • 2018 : Prise de participation de Volkswagen dans Diconium pour 49 % de ses parts
  • Les équipes de Volkswagen et de Diconium travaillaient aussi ensemble depuis juillet 2019, dans le cadre du We Campus de Berlin.
  • Volkswagen compte désormais y réunir 900 spécialistes autour du développement de la mobilité et des services numériques

 

ENJEUX

  • Faciliter les synergies : désormais partie intégrante de Volkswagen, Diconium travaillera en lien direct avec l’organisation Car.Software, en charge de la plate-forme logicielle du groupe. La plateforme de vente en ligne sera par ailleurs liée au Volkswagen Automotive Cloud, également développé par l'organisation Car.Software. L’ambition est ici de regrouper toutes les ressources numériques du groupe pour être en mesure de vendre des services connectés, dans et autour de ses véhicules.
  • Satisfaire les besoins clients : ces travaux communs permettront à Volkswagen de proposer à ses clients conducteurs de véhicules connectés une gamme de services innovants, renouvelée et enrichie au gré des évolutions technologiques.
  • Créer une centrale des marques : Avec sa plate-forme unique, Volkswagen cherche aussi à démocratiser un modèle standardisé et à éviter les problématiques liées à un manque d’harmonisation des systèmes entre ses propres marques.

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • La question d’une harmonisation des services numériques de Volkswagen est majeure. D’où la création de sa plate-forme dédiée aux logiciels, vw.os, en juin dernier. Plate-forme gérée par l’unité Car.software du groupe.
  • Les équipes de Diconium viendront renforcer les troupes de Car.software qui, selon les ambitions de Volkswagen, réunira 5 000 experts numériques d'ici 2025. 

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus