Une néo-banque 100 % messagerie pour les jeunes
Une néo-banque 100 % messagerie pour les jeunes

LES FAITS 

  • Une nouvelle FinTech s’apprête à se lancer simultanément en France et en Espagne. Sa particularité est d’être présente uniquement sur les principales messageries instantanées du marché 

  • Cible : les jeunes des générations Y et Z.  

  • Zelf a été créée en 2018 ; elle a ouvert les pré-commandes de ses cartes en avril dernier, pour la France et l’Espagne et compte commencer à opérer en juin. 

  • Son offre de base se compose d’un compte et d’une carte de débit virtuelle Mastercard. Elle est accessible depuis Facebook Messenger, WhatsApp, Viber, Telegram et LINE. A terme, Zelf compte aussi intégrer iMessage et Discord. 

  • Fonctionnalités : notifications en temps réel, commande vocale pour effectuer des paiements ou consulter le solde et les dernières opérations, paiements et remboursements via un QR code. 

  • Partenaire pour l’émission de cartes : Treezor  

ENJEUX 

  • Déplacer la banque sur les canaux de prédilection des jeunes : un mouvement général vers l’utilisation du SMS et des messageries textuelles en général est constaté dans les services financiers. Cette tendance est encore plus forte chez les jeunes générations. C'est pour répondre à ce constat que Zelf s’est rendue disponible uniquement sur ces canaux en utilisant de manière privilégiée le chatbot et la commande vocale. Les fondateurs s’appuient sur une statistique : 84 % du temps d’écran se répartit sur 5 applications mobiles, dont la plupart sont des messageries instantanées. 

  • Une entrée en relation ultra-simplifiée : il faut environ 30 secondes pour ouvrir un compte chez Zelf et obtenir une carte virtuelle. Cette dernière s’obtient après avoir communiqué un nom et un numéro de téléphone et permet d’effectuer des opérations jusqu’à 150 euros. Pour débloquer ce plafond, l’utilisateur devra répondre aux exigences de KYC traditionnelles et fournir une pièce d’identité et un justificatif de domicile. Cette simplicité d’entrée en relation permet à Zelf de séduire d’emblée un grand nombre de clients potentiels, pour ensuite étoffer son offre et monter en gamme. A cet égard, elle a enregistré 260 000 pré-commandes de cartes depuis avril, au lieu des 100 000 initialement envisagées. 

MISE EN PERSPECTIVE 

  • Pour Zelf, l’avenir se décline en plusieurs chantiers :  

    • une ouverture progressive en Europe : si la France et l’Espagne sont les deux premières destinations de Zelf, la FinTech prévoit d’ici octobre un déploiement dans toute l’Europe en s’appuyant sur Treezor ;    

    • une intégration au sein des principaux assistants vocaux du marché : Siri, Google Assistant, Alexa et Clova ; 

    • un élargissement de l’offre : lancement d’une version premium et de produits de crédit sur lesquels reposent son business model. 

  • Treezor s'affirme encore davantage comme le partenaire de choix des FinTech grâce à son offre de Banking-as-a-Service. Elle a notamment émis 500 000 cartes virtuelles et géré près de 5 milliards d’euros de flux depuis son lancement. 

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus