UBank adapte le concept de traqueur fitness au PFM

UBank adapte le concept de traqueur fitness au PFM

La banque australienne UBank s’engage dans le renouvellement d’un service financier, celui du PFM (Personal Finance Manager). Pour se démarquer, en dépit de son positionnement tardif, UBank adapte ainsi le concept marketing du traqueur fitness au suivi des finances personnelles et fait un choix radical de simplicité en affichant une seule information, le reste à dépenser quotidien, après épargne.

Le nouveau service lancé par UBank a été baptisé Free2Spend. Il se présente sous la forme d’un tableau de bord intégré à l’application mobile de la banque.

Concrètement, Free2Spend attribue un « score de dépense » à chacun des utilisateurs du service. Celui-ci est calculé en fonction de leur objectif d’épargne (dédié au financement d’un projet, mariage, achat immobilier, voyage,...) de leurs entrées d’argent (salaire) et de l’analyse de leurs habitudes de consommation.

Chaque jour, Free2Spend recalcule en temps réel le score afin d’indiquer aux utilisateurs ce qui leur reste à dépenser, en tenant compte de leur objectif d’épargne et s’ils sont proches de leur objectif hebdomadaire ou bi-mensuel. Les achats évités, tout comme les dépenses supérieures, permettent de recalculer le score des jours suivants. L’utilisateur du service sait ainsi à tout moment s’il sera capable d’atteindre ses objectifs d’épargne.

Msie en perspective : Le temps réel au service des finances personnelles

Intégration d’un chatbot pour gérer son crédit, outil de préparation à l’arrivée d’un enfant, ou d’aide au remboursement de prêt sont autant de variantes sur le thème du PFM. Pour sa part, UBank en fait un outil d’épargne.

Avec son modèle basé sur le traqueur d’activités et le temps réel, UBank défend une approche réellement utile, qui favorise l’objectif principal d’épargne. Mais elle fait aussi le choix de l’extrême simplicité. En effet, contrairement aux outils très perfectionnés, dotés de nombreux tableaux de bord, adoptés par les banques ou les agrégateurs de comptes, UBank propose un outil qui n’a qu’une seule fonctionnalité.

La filiale en ligne de NAB, dédiée à l’épargne, travaille constamment à la mise à jour de ses services et au lancement d’outils innovants visant à moderniser l’image de la banque. Tout récemment, c’est sur le thème du crédit immobilier que UBank illustrait son savoir-faire, en choisissant d’intégrer l’IA d’IBM Watson à son chatbot.

Actualitées liées

  • Innovation
  • Epargne
  • 10.10.2019

Credit karma se lance dans l’épargne

LES FAITS La start-up américaine Credit Karma, spécialisée dans les services financiers pour les particuliers, ajoute aujourd’hui une corde à son arc en intégrant de l’épargne à son offre.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus