Titre-restaurant : Lunchr lève 30 millions d’euros

Titre-restaurant : Lunchr lève 30 millions d’euros

LES FAITS

  • Sept mois seulement après un tour table de 11 millions d’euros, la jeune pousse qui dématérialise les titres-restaurant annonce avoir réalisé une levée de fonds de 30 millions d’euros.
  • En plus des investisseurs historiques comme Daphni et Idinvest, le tour de table a été emmené par Kima Ventures, le fonds de Xavier Niel, et Index Ventures, le fonds qui avait déjà investi dans des start-up comme Dropbox, la néo-banque Revolut et Deliveroo.
  • Objectif : dépasser le cap des 200 000 utilisateurs d’ici la fin d’année, soit un peu plus de 400 millions d’euros de volume d’émission de titres-restaurants.   
  • Les points forts du service :

         --> Un dispositif de titres-restaurant dématérialisé compatible avec MasterCard (ce qui n’est pas le cas de certains de ses concurrents dont la solution passe par un réseau privatif)

         --> La commande à l’avance de repas dans les restaurants et supermarchés du réseau, par le biais de l’application mobile

         --> Un suivi en temps réel de la consommation via l’application

         --> La possibilité de commander en groupe pour bénéficier de réductions (jusqu’à - 25 %)

  • Cette levée de fonds devrait permettre à la FinTech française d’accroître sa force commerciale en recrutant 70 commerciaux. La start-up dit vouloir doubler ses effectifs dès 2019. Le déploiement à l’international est aussi à l’ordre du jour.

Lunchr EN CHIFFRES

  • 2 000 entreprises clientes (dont lliad, Redbull et Spotify)
  • Un taux de rétention de 100 %
  • 1 000 restaurateurs partenaires
  • 60 collaborateurs  
  • Un réseau de 18 000 établissements

ENJEUX

  • Devenir le leader de la transformation digitale du marché. Environ 85 % des titres-restaurant sont en format papier et Lunchr parie sur l’inévitable dématérialisation du marché, même si celle-ci prend du temps.
  • Un marché concurrentiel. La jeune pousse arrive sur un marché français dominé par des grands noms à l’image de Sodexo, Chèque Déjeuner ou encore Edenred qui proposent tous des solutions dématérialisées en plus de celles en format papier.
  • Une future introduction en bourse. La jeune pousse basée à Paris et Montpellier se voit en pole position pour une éventuelle entrée en bourse ; toutefois aucune date n’a été communiquée pour l’instant.

MISE EN PERSPECTIVE

  • Après s’être présenté comme un service de facilité de prise de commande de déjeuner, à sa création en 2017, Lunchr a réussi à trouver une place sur le marché des titres-restaurant en levant plus de 41 millions d’euros en moins d’un an.
  • Pour s’adapter aux habitudes des consommateurs rompus aux nouveaux acteurs comme Uber, les acteurs historiques tentent de numériser leurs offres. C’est le cas, par exemple d’Edenred qui s’appuie sur une stratégie numérique multi-services. La solution développée par Lunchr a toutefois réussi à tirer son épingle du jeu grâce notamment à l’expérience client et aux avantages qu’elle propose.

Actualitées liées

  • Paiement
  • 30.05.2018

Titre restaurant : nouvelle levée de fonds pour Lunchr

Quatre mois après avoir changé de stratégie en se focalisant sur le marché BtoB du titre restaurant, la start-up montpelliéraine réussit une deuxième levée de fonds en moins de douze mois. Lunchr a déclaré avoir complété un tour de table de 11 millio...
  • Cartes de paiement
  • Paiement
  • 22.01.2018

Lunchr s’introduit sur le marché du titre-restaurant

La start-up française s’était lancée avec l’objectif de désengorger les files d’attentes à l’heure du déjeuner grâce à une application de commande de repas. Aujourd’hui, elle change de dimension et s’attaque au marché du titre-restaurant. Lunchr pass...
  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 04.01.2019

Visa met la main sur le britannique Earthport

LES FAITS Visa a annoncé avoir racheté Earthport, une FinTech londonienne spécialisée dans les systèmes de paiements transfrontaliers. La transaction s’élève à un montant de 198 millions de livres sterling soit environ 219 millions d’euros.
  • Innovation
  • Paiement
  • 25.03.2020

Edenred lance un service de commande sur mobile

LES FAITS La filiale espagnole du spécialiste du titre-restaurant a dévoilé un nouveau service de commande en ligne à destination de tous les clients, qu’ils soient bénéficiaire ou non de la solution Ticket Restaurant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus