Tesco Bank privilégie de plus en plus le mobile

Tesco Bank privilégie de plus en plus le mobile

Tesco Bank, filiale à 100 % du numéro 1 britannique des supermarchés, a simplifié son application mobile en lançant la technologie « Native mobile registration » : celle-ci permet aux clients de la banque de détail de configurer et de se connecter à leur compte directement depuis leur smartphone. Aussi, ils peuvent accéder à divers services bancaires, dont certains relatifs à leurs cartes de crédit. Cette nouveauté répond ainsi aux besoins et attentes grandissants des consommateurs en matière de nouvelles technologies et de mobilité.

Tesco Bank comptabilise parmi ses clients près d’un million d’utilisateurs de son application mobile. Celle-ci comprend l’ensemble des services bancaires de base ; mais pour y avoir accès, les clients devaient créer leur compte et s’identifier, au préalable, sur Tescobank.com. Aussi, pour leur permettre une navigation et une utilisation optimales, l’acteur y a remédié en ajoutant de nouvelles fonctionnalités sur mobile.

La nouvelle version de l’application se base sur la technologie « Native mobile registration » et permet ainsi aux clients de la banque d’accéder à de nouvelles fonctionnalités et ce, entièrement via leur smartphone : authentification biométrique via Face ID et Touch ID, blocage/déblocage de sa carte de crédit, consultation rapide du solde de son compte, remboursements de ses mensualités par prélèvement, enregistrement sur mobile de sa carte de crédit par scan (à l’image d’Apple Pay), etc.

Ce développement va permettre à l’historique Tesco d’effectuer un bond en matière de technologie et de sécurité, et d’entrer dans le cercle – très étendu – des acteurs faisant désormais du canal mobile leur priorité.  

Mise en perspective : Tesco Bank surfe sur la vague du "Mobile first"

A l’origine, Tesco Bank proposait du crédit essentiellement en magasin. Alors que le mobile n’occupait qu’une place secondaire,  c’est en observant les comportements et les attentes de ses clients que l’acteur s’est lancé dans un virage « Mobile First ».

A ce titre, plusieurs acteurs bancaires ont déjà choisi de privilégier le mobile, face à une évolution rapide des comportements : c’est le cas notamment de BNP Paribas en France, en s’appuyant entre autres sur sa filiale Hello Bank! ; ou encore de Citi aux Etats-Unis, qui vient d’opérer un spectaculaire revirement avec une application mobile ouverte à tous (clients et non clients), qui fait office d’agrégateur de comptes et peut remplacer totalement les autres canaux de la banque. Un choix risqué que tous ne sont pas prêts à faire. Certains acteurs financiers ont développé leur propre banque mobile (Orange Bank). Les nouveaux usages des consommateurs obligent les banques à s’adapter et à proposer des solutions disponibles rapidement, de manière agrégée tout en étant intuitives.

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • 22.11.2017

Crédit : Lodex redonne le pouvoir aux emprunteurs

Une jeune pousse australienne propose aux emprunteurs de mettre leurs demandes de prêt aux enchères auprès des courtiers et prêteurs, par le biais de sa plate-forme en ligne. Cette initiative représente un changement de paradigme, dans le processus d...
  • Crédit
  • Innovation
  • 15.06.2018

Bankin’ complète son offre et se consacre au crédit

L’agrégateur de comptes Bankin’ souhaite étendre son périmètre en proposant une nouvelle fonctionnalité gratuite, relative au crédit. Celle-ci est compatible pour le moment avec les comptes de Crédit Agricole, Crédit Mutuel et CIC. Elle permet notamm...
  • Crédit
  • Innovation
  • Crédit-bail
  • 13.03.2018

Financement auto : Santander s’allie avec AutoGravity

Près d’un mois seulement après l’annonce du partenariat avec la FinTech AutoFi, Santander confirme une fois de plus son intérêt pour les services de comparaison d’offres de véhicules et de financement via smartphone. La banque espagnole a conclu, via...
  • Crédit
  • Innovation
  • 30.08.2018

Tez devient Google Pay et se lance dans le crédit

Il y a un an, Google lançait son application de paiement mobile, Tez, en Inde. Le géant américain entend élargir l’usage de son application - désormais rebaptisée « Google Pay » - dans le pays et en Asie. Dans ce cadre, il va s’associer avec quatre b...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus