SWIFT s’essaie à la Blockchain avec R3 et Corda

SWIFT s’essaie à la Blockchain avec R3 et Corda

LES FAITS

  • Le réseau interbancaire SWIFT annonce le lancement d’un « proof of concept » pour tester une passerelle d’interconnexion entre les plates-formes de trading et de commerce électronique avec SWIFT gpi.
  • Objectif : baptisée gpi link, le rôle de cette passerelle est de permettre aux plates-formes utilisant cette technologie de réaliser des paiements sûrs et rapides, sans recours aux crypto-monnaies.
  • La première étape de la démonstration de faisabilité se fera sur la plate-forme Blockchain Corda, l’infrastructure DLT développée par R3.
  • gpi link prend en charge les interfaces de programmes d’application API mais aussi les normes SWIFT et ISO. Elle assurera une connexion entre les membres de gpi et les plates-formes de transactions partenaires pour leur permettre entre autres :

            --> d’initier des paiements gpi

            --> de suivre les paiements de bout en bout

            --> d’authentifier le payeur

            --> de confirmer le versement sur le compte du bénéficiaire

            --> de contrôler en permanence les flux de paiement

            --> de contrôler les mouvements ultérieurs de marchandises sur les plates-formes commerciales.

  • Comment ça marche ? Les entreprises utilisant la plate-forme R3 seront en mesure d’autoriser des paiements depuis leurs banques via gpi Link. Le paiement sera réglé par la banque de l’entreprise et la confirmation du crédit au compte des bénéficiaires renvoyée à la plate-forme de trading à travers gpi Link.

ENJEUX

  • Séduire les plates-formes de transaction et d’e-commerce. Utilisée par 10 000 banques dans le monde pour les transferts d’argent internationaux, la messagerie sécurisée SWIFT dit vouloir apporter les avantages des paiements gpi (transparence, rapidité et certitude) aux transactions s’appuyant sur la technologie des registres distribués DLT.
  • Un pas vers l’instantanéité.  Grâce à son service de paiement transfrontalier gpi, SWIFT a permis d’améliorer la rapidité en proposant des transferts transfrontaliers en quelques minutes. Le groupe espère désormais passer au temps réel en s’appuyant sur la Blockchain et son potentiel en matière de rapidité d’exécution.
  • Résister à la concurrence de Ripple. Tout récemment encore, lors du Paris FinTech Forum, Ripple se présentait comme une alternative à SWIFT. Le réseau décentralisé, qui supporte la seconde crypto-monnaie la plus importante derrière Bitcoin en termes de capitalisation, a déjà mis la Blockchain au service d’un certain nombre d’établissements financiers, via sa solution RippleNet.

MISE EN PERSPECTIVE

  • Il y a une semaine seulement, le réseau interbancaire annonçait avoir atteint des valeurs records Son partenariat avec Corda lui permettra de renforcer sa croissance et son leadership. Le prototype sera présenté lors de la conférence annuelle Sibos en septembre prochain à Londres.
  • Ripple, pour sa part, a annoncé que plus de 100 institutions financières avaient rejoint son RippleNet l’année dernière, en recourant ou non à XRP.

Actualitées liées

  • Paiement
  • Sécurité
  • 06.06.2017

Un « Tracker » pour SWIFT gpi

SWIFT s’adresse aux trésoreries d’entreprise avec un outil de suivi en temps réel des transactions cross-border, baptisé « Tracker ». Ce service vise à simplifier et accélérer leurs processus de gestion et s’inscrit dans la continuité du lancement du...
  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 04.01.2019

Visa met la main sur le britannique Earthport

LES FAITS Visa a annoncé avoir racheté Earthport, une FinTech londonienne spécialisée dans les systèmes de paiements transfrontaliers. La transaction s’élève à un montant de 198 millions de livres sterling soit environ 219 millions d’euros.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus