Starling Bank propose l’assurance perte de revenus

Starling Bank propose l’assurance perte de revenus
  • Depuis 2018, Starling Bank compte Anorak parmi les partenaires de sa marketplace, une FinTech à l’origine d’une technologie de robo-advisor permettant de conseiller les clients sur la meilleure assurance-vie en fonction de leur profil et de leur mode de vie.
  • Aujourd’hui, les deux acteurs intensifient leur partenariat : Anorak permet désormais aux clients de Starling Bank de souscrire une assurance pour couvrir la perte de revenus.
  • Pour qui ? Les free-lances et autres travailleurs indépendants.
  • Comment ça marche ?
    • Depuis la marketplace de Starling Bank, le client lance un diagnostic réalisé par Anorak.
    • Via les API de Starling Bank, la FinTech analyse les transactions du compte bancaire.
    • Anorak préconise alors une assurance perte de revenus et détermine le montant et la durée adaptés à chaque client.
    • La start-up propose alors le contrat le plus adapté au client et permet la souscription, toujours depuis l’appli mobile de Starling Bank.

65 % des Britanniques n’ont souscrit aucune assurance-vie ou autre produit de prévoyance comme une assurance perte de revenus.

Source : FCA

ENJEUX

  • Pour Starling Bank, ce nouveau lancement est un moyen d’étoffer sa place de marché de services financiers, en capitalisant sur un partenariat déjà actif. Elle s’adresse en outre à une clientèle plutôt intéressée par les offres des néo-banques.  
  • Renforcer son modèle de distributeur d’API : via sa place de marché, Starling Bank se rémunère notamment en mettant à disposition ses API, permettant à ses partenaires d’accéder aux données financières de ses clients pour leur vendre des services complémentaires.
  • Anorak, quant à elle, capitalise sur ce canal de distribution qui lui ouvre l’accès à une clientèle déjà connue.

MISE EN PERSPECTIVE

  • Starling Bank expérimente tous les modèles pour faire croître son activité. A côté de la place de marché, qui lui permet d’ouvrir l’accès aux données de sa clientèle, la néo-banque travaille également au développement de son offre de Banking-as-a-Service. Cette infrastructure en marque blanche compte déjà comme clients Raisin ou encore Ditto.
  • La néo-banque vient par ailleurs de dépasser le million de clients.

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • 03.08.2018

Immobilier : nouvelle place de marché pour DBS Bank

La banque singapourienne DBS Bank vient d’annoncer le lancement de DBS Property Marketplace. Cette place de marché centralise les annonces de biens immobiliers et fait l’interface avec les offres de financement de la banque, mais aussi avec les servi...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus