Starling Bank propose désormais des crédits

Starling Bank propose désormais des crédits

La néo-banque britannique Starling Bank a annoncé le lancement de son prêt personnel instantané 100 % mobile. Elle mise sur une transparence accrue puisque les clients auront une parfaite visibilité du montant emprunté et de sa durée via l’application mobile de Starling et sur une articulation originale avec le découvert.

Starling Bank propose désormais à ses clients une offre de crédit entièrement mobile, comme le restant de l’offre de la banque. Ils peuvent souscrire un prêt personnel instantanément, de 500 à 5 000 livres sterling, sur une durée de 12 à 60 mois. Aussi, il leur est possible de choisir le mode et le jour de remboursement. Aucun frais de remboursement anticipé n’est appliqué.

La demande de fonds est approuvée instantanément car le client est pré-approuvé pour un montant donné, selon son comportement financier (une autorisation de vérification de ses antécédents de crédit est demandée au préalable lors de chaque inscription chez Starling). Par ailleurs, les prêts et les découverts sont liés : ainsi, toute personne autorisée à avoir un découvert pourra faire une demande de prêt, l’autorisation de crédit incluant le montant du découvert.

Les clients ont accès, en toute transparence, à la répartition entre prêt et découvert, à l’ensemble de leurs mensualités et au montant total de remboursement à la fin du terme, le tout disponible via l’application mobile. Cela leur permet donc d’avoir une plus grande flexibilité et un meilleur contrôle de leurs finances.

Mise en perspective : Starling Bank poursuit sur la voie du « Banking as a Service »

Depuis sa création, Starling a été pensée pour s’inclure dans un écosystème d’Open-banking, avec notamment la mise à disposition d’API et la création de sa place de marché. Aujourd’hui, grâce à son offre de prêt personnel, l’acteur franchit un pas supplémentaire dans ce concept puisque le prêt personnel fera désormais partie des offres que pourront proposer des entreprises tiers, par la mise à disposition de sa licence et de sa technologie dans le cadre d’une offre de BaaS.

Cette nouveauté permet, par ailleurs, à la néo-banque de s’imposer davantage sur le marché des FinTech britanniques, lequel est en pleine expansion, tout particulièrement en matière de crédit. C’est le cas notamment de Klarna ou encore de Revolut.

Elle active, en outre, un mécanisme original en reliant découvert et prêt personnel ; ce faisant, elle encourage la souscription de son offre de crédit, qui présente bien évidemment des conditions plus avantageuses que le découvert. Le tout, en toute transparence et au bénéfice du client final. Une autre néo-banque britannique, Monzo, s’est positionnée dans une démarche proche de transparence autour du découvert.  

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • 15.06.2018

Bankin’ complète son offre et se consacre au crédit

L’agrégateur de comptes Bankin’ souhaite étendre son périmètre en proposant une nouvelle fonctionnalité gratuite, relative au crédit. Celle-ci est compatible pour le moment avec les comptes de Crédit Agricole, Crédit Mutuel et CIC. Elle permet notamm...
  • Crédit
  • Innovation
  • 13.04.2018

Monzo propose désormais les découverts

En août 2017, le britannique Monzo a lancé un premier aperçu de l’intégration du découvert sur son appli iOS, le « Monzo Overdraft ». Des sessions de tests ont été organisées auprès des clients de la néo-banque pour tenter de comprendre au mieux leur...
  • Crédit
  • Innovation
  • 26.08.2019

Monzo propose désormais du crédit à ses clients

LES FAITS Suite à une phase pilote réussie, Monzo offre désormais à près de 3 millions de clients existants un service de prêts. Ceux-ci sont compris entre 200 et 15 000 livres sterling, pour une durée de remboursement allant de 90 jours à 60 m...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus