Starling Bank bloque les paris pour les accros aux jeux

Starling Bank bloque les paris pour les accros aux jeux

Alors que les banques tiennent déjà un rôle social indiscutable, notamment en matière d’inclusion financière, Starling Bank démontre comment ce rôle peut encore être renforcé, notamment dans la lutte contre les addictions aux jeux. Elle démontre aussi la flexibilité de ses solutions.

Starling Bank annonce que si ses outils technologiques permettent de suivre, identifier et catégoriser les dépenses, il peut aussi permettre d’en bloquer certaines. La néo-banque précise ainsi avoir la possibilité de bloquer les dépenses liées aux paris et aux jeux par exemple. Une fonctionnalité sur laquelle une association dédiée à la santé mentale et financière invite actuellement les banques à se pencher.

La première à se plier à cette demande est donc Starling Bank. Cette dernière insiste néanmoins sur l’idée de la responsabilisation de ses clients en mettant à leur disposition une fonctionnalité de blocage. A eux de l’activer ou non. Dans le premier cas, la carte liée au compte bloqué ne pourra plus permettre d’effectuer de paiements auprès des établissements de jeu.

Pour réactiver ces paiements, les clients de Starling Bank pourront à nouveau modifier les conditions de sécurité de leur compte mais recevront alors un message de prévention contre les risques liés aux jeux.

Mise en perspective : Un enjeu de responsabilité sociale

Selon un sondage réalisé par la Commission des jeux de hasard britannique, publié en février 2018, 45 % des répondants avaient participé à au moins un jeu payant au cours des quatre semaines précédentes. Ces chiffres augmentent, notamment portés par l’usage grandissant des smartphones et autres tablettes et l’accès aux jeux en ligne 24h/24. Or si seulement 1 % des sondés ont été identifiés comme des joueurs compulsifs, leur problème est réel et concerne des milliers de personnes.  

C’est sur ces données que Starling Bank a choisi de s’appuyer pour justifier de la pertinence de son nouveau module de blocage. La banque cherche ainsi à aller plus loin que les PFM, par la prévention, en rendant le paiement des jeux moins accessible.

Starling Bank met en œuvre un nouvel engagement grâce à un simple outil technologique de blocage. Des efforts limités donc, et pourtant réellement impactant en termes d’image.

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • 15.10.2019

Affirm rend ses facilités de paiement universelles

LES FAITS L’américain Affirm a récemment annoncé le lancement d’une nouvelle version de son application mobile. Cette dernière lui permet de s’affranchir de son réseau d’acceptation en émettant des cartes virtuelles utilisables dans n’importe q...
  • Crédit
  • Innovation
  • 07.10.2019

Banque Casino et Orchestra proposent le CB10X

LES FAITS Orchestra, plateforme française de diffusion d’offres de voyage, a annoncé y intégrer une nouvelle solution de paiement en 10 fois par carte bancaire, en partenariat avec Banque Casino. Ce lancement signe l’incursion de l’établissemen...
  • Crédit
  • Innovation
  • 09.09.2019

Bundll, nouvel outil de paiement différé

LES FAITS Suite à la publication de ses résultats, le fournisseur australien de services financiers, Flexigroup, a dévoilé un nouveau produit de paiement différé, baptisé Bundll, dont le lancement officiel est prévu pour fin 2019. Celui-ci est...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus