Starling ajoute une assurance « sociale » à sa marketplace

Starling ajoute une assurance « sociale » à sa marketplace

Starling Bank continue d’élargir la liste des partenaires de sa marketplace. Aujourd’hui, c’est l’assureur so-sure qui signe auprès de la néo-banque, avec une offre d’assurance pour mobiles. Ce dernier se démarque par une approche  collaborative et sociale.

Les clients de la néo-banque Starling peuvent désormais assurer leur téléphone mobile auprès de so-sure, qui vient de rejoindre la place de marché, auprès de PensionBee et Anorak.

So-sure couvre les téléphones neufs ou d’occasion, jusqu’à trois ans d’ancienneté, contre la perte, le vol ou le bris accidentel. L’assureur couvre également le téléphone à l’étranger pour une période qui peut aller jusqu’à 90 jours. Les déclarations de sinistre se font entièrement en ligne et l’assureur s’engage à réparer ou fournir un mobile de remplacement dans les 24 à 72 heures.

L’assureur ajoute une dimension sociale à son offre ; il s’engage en effet à rembourser jusqu’à 80 % du montant annuel de la cotisation si l’assuré et ses proches ne déclarent aucun sinistre. Concrètement, à chaque fois que le client se connecte via l’application à un proche également assuré, so-sure verse 10 £ dans une cagnotte dédiée. Au bout d’un un, si aucun membre du groupe n’a déclaré de sinistre, le client reçoit la totalité du montant de la cagnotte.

Notre analyse - Starling centralise toujours plus la vie financière de ses clients

so-sure dit ne refuser que 3,5 % des sinistres qui lui sont soumis, un taux qui, d’après elle est inférieur à ses concurrents traditionnels. En outre, l’AssurTech utilise l’intelligence artificielle pour détecter les éventuelles fraudes. En 2019, elle projette d’ajouter l’assurance habitation à sa gamme de produits.

Son offre n’est pas sans rappeler les assurances collaboratives comme celle d’Altima by Maif, par exemple, qui propose à ses assurés de se regrouper par communauté affinitaire (conducteurs de véhicules électriques notamment) et de leur reverser une partie de leur cotisation s’ils n’ont pas déclaré de sinistre.

Starling Bank, pour sa part, complète ainsi une liste de partenaires qui, selon ses prévisions, devraient être 25 d’ici la fin de l’année. WealthSimple, Wealthify, PensionBee, Anorak, Kasko ou encore Habito vont ou ont déjà rejoint sa place de marché.

Une démarche qui vient en parallèle du développement de son offre de Banking-as-a-Service, qu’elle a officialisée en septembre.

En vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=QEskwqsNgrQ&feature=youtu.be

Actualitées liées

  • Assurances
  • Innovation
  • 07.11.2018

Lydia assure le mobile de ses clients

La start-up du paiement vient de lancer deux couvertures en partenariat avec CNP Assurances ; elles sont destinées aux téléphones mobiles et aux autres appareils nomades possédés par les jeunes. Lydia confirme ainsi son modèle en trouvant dans l’assu...
  • Assurances
  • Innovation
  • 13.11.2019

Starling Bank propose l’assurance perte de revenus

Depuis 2018, Starling Bank compte Anorak parmi les partenaires de sa marketplace, une FinTech à l’origine d’une technologie de robo-advisor permettant de conseiller les clients sur la meilleure assurance-vie en fonction de leur profil et de leur m...
  • Assurances
  • Innovation
  • 21.12.2017

Lemonade séduit SoftBank par son modèle atypique

Encore une start-up de l’AssurTech capable de susciter l’intérêt des plus grands groupes. Cette fois, il s’agit de la compagnie d’assurance Lemonade. Ses dernières innovations technologiques et son positionnement unique sont parvenus à attirer le géa...