Société Générale partenaire d’un chatbot dédié aux jeunes

Société Générale partenaire d’un chatbot dédié aux jeunes

Société Générale se lance à son tour dans la course aux chatbots. Pour cela, la banque vient de signer un partenariat avec Jam, un chatbot spécialisé dans la recommandation de loisirs pour les étudiants. La démarche est donc originale par son approche affinitaire, ébauchant l’idée qu’on ne parle pas de la même manière à toutes les cibles.

La banque française a fait le choix de se rapprocher du premier chatbot français dédié aux jeunes de 18 à 30 ans. D’abord spécialisé dans les conseils liés aux loisirs, Jam s’engage plus globalement à faciliter le quotidien des jeunes en les renseignant simplement et automatiquement.

Jam insiste sur sa capacité à analyser les besoins des jeunes et à apporter des informations plus pertinentes à mesure de l’enrichissement de ses bases de données. C’est ce dernier point qui intéresse particulièrement Société Générale qui précise se rapprocher de Jam afin de mieux connaitre les jeunes.

A partir des informations que Société Générale pourra utiliser, la banque s’engage à refondre ses services dédiés aux 18-30 ans. Société Générale pourra aussi s’appuyer sur le chatbot de Jam pour apporter ses réponses aux questions financières de ses utilisateurs.

Analayse : Cibler les jeunes pour une meilleure acceptation de la technologie

D’après une récente étude CCM Benchmark, seule une petite moitié de Français seraient prêts à utiliser les services d’un chatbot à la condition de pouvoir, à tout moment, communiquer avec un humain. Si les bots se multiplient (immobilier, paiement, épargne, assurance ou encore crédit), leur démocratisation pourrait néanmoins se faire attendre, freinée par les craintes encore vives des utilisateurs relatives à l’Intelligence Artificielle. L’étude de CCM Benchmark s’appuyait sur un échantillon représentatif de la population. Mais en se concentrant sur les attentes des jeunes, les appréhensions vis-à-vis des nouvelles technologies sont naturellement moins marquées, au profit d’une expérience utilisateur optimisée. Société Générale s’est ainsi appuyée sur des chiffres éloquents : 80 % des jeunes sont connectés aux réseaux sociaux et utilisent les messageries instantanées. Ils sont ainsi susceptibles de mieux accepter l’intégration d’un chatbot dans leur relation client.

Société Générale s’appuie sur un outil dont la pertinence s’améliorera au fil de ses conversations avec ses jeunes clients. En parallèle, la filiale roumaine de la banque (BRD) a adopté les services de Personetics, un bot qui s’adresse d’abord aux investisseurs. Société Générale amorce ainsi  une stratégie de communication différenciée selon ses cibles, avançant dans la personnalisation de sa relation client.

Actualitées liées

  • Relation client
  • 18.08.2016

Immobilier : un bot Facebook pour trouver un appartement

Grâce à un partenariat avec Facebook Messenger, le site immobilier Trulia offre désormais un nouveau canal pour des recherches instantanées d’appartement ou maison à louer, via son nouveau bot. Messenger prouve une fois de plus qu’il n’est pas qu’une...
  • Crédit
  • Innovation
  • 29.12.2017

L’IA d’Upstart convainc BankMobile

Grâce à ses algorithmes, Upstart prédit la solvabilité des étudiants en analysant leur parcours, et propose aux investisseurs de financer leurs études. Forte de son succès et par le biais du Machine Learning, la plate-forme a réussi à automatiser le...
  • Relation client
  • 22.08.2016

DBS lance son assistant bancaire sur Facebook Messenger

La banque de développement de Singapour (DBS) va introduire sa dernière innovation bancaire d’ici la fin de cette année. Il s’agit d’un chatbot qui permettra à ses clients de gérer leur argent, suivre leurs dépenses et effectuer leurs paiements via F...
  • E-commerce et e-paiement
  • Paiement
  • 14.09.2016

Payer depuis Facebook Messenger

Durant les conférences TechCrunch Disrupt SF 2016, Facebook a annoncé l’implémentation d’une fonctionnalité de paiement pour sa plate-forme de messagerie. A l’intention des annonceurs, ce lancement place le réseau social au cœur de l’écosystème des p...
  • Crédit
  • Innovation
  • 02.08.2018

CashE fournit des crédits sur des critères sociaux

La plateforme indienne de prêt en ligne CashE a annoncé le lancement du premier système de notation de crédit alternatif du pays, le « Social Loan Quotient » (SLQ), lequel se base sur le comportement social. Celui-ci s’adresse notamment aux Millennia...
  • Transferts de fonds
  • Paiement
  • 24.03.2017

YES BANK surfe sur la vague des chatbots

YES BANK repense son expérience client en partenariat avec Payjo, spécialiste californien des technologies d’Intelligence Artificielle appliquées aux services bancaires. Pour ce faire, elle lance un assistant virtuel dédié au paiement, disponible sur...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus