Société Générale incite à l’intrapreneuriat

A l’occasion de Bordeaux FinTech, le directeur innovation de Société Générale a révélé les ambitions du groupe à se lancer dans un nouvel élan de co-création avec ses employés. La banque s’engage dans une voie assez radicale, en incitant ses collaborateurs à l’intrapreneuriat, quitte à devoir réorganiser ses équipes. Une manière de favoriser à la fois l’innovation et l’implication.

Pour innover, Société Générale envisage désormais une autre voie que le rachat d’entreprises extérieures ; elle souhaite au contraire favoriser la création de projet en interne. La banque s’engage ainsi à soutenir les projets innovants de ses propres collaborateurs, évitant ainsi leur départ au profit de la création de start-up en interne. C’est d’ailleurs sur ce modèle qu’est née Moonshot-internet, l’InsurTech créée en juin 2016.

Le projet représente un défi en matière de Ressources Humaines puisque les salariés engagés devront quitter leur poste actuel pour s’y consacrer à temps plein. Ce choix correspond à une prise de risque, tant pour la banque que pour le collaborateur, qui ne sera pas en mesure de retrouver son précédent poste ; une prise de risque qui, selon la banque, est intrinsèque et nécessaire à l’esprit d’entreprise.

Cette idée vient d’un travail collaboratif initié par Société Générale avec la start-up Stim, spécialisée dans l’innovation de rupture. Pour Société Générale, ce nouvel engagement devrait représenter des investissements importants fixés entre 100 et 150 millions d’euros par an.

Mise en perspectivre : Co-créer pour mieux impliquer

Société Générale allie innovation et gestion des ressources humaines. La banque confirme ici ses ambitions d’intrapreneuriat puisqu’elle avait déjà mobilisé ses collaborateurs dans le cadre de sa transformation numérique notamment.

Une autre banque française avait auparavant opté pour une stratégie similaire de co-création avec ses salariés : BNP Paribas, qui organise ses People’s LAB depuis 2014, un accélérateur dédié aux projets d’innovation de ses collaborateurs. L’initiative de Société Générale reste pourtant innovante par la dimension et l’engagement avec lequel elle se lance dans ce projet.

S’inspirer des start-up pour acculturer les grands groupes

L’idée de la Société Générale défend finalement de multiples valeurs : il s’agit tout autant de favoriser l’esprit entrepreneurial au sein de la banque, que d’encourager la prise de risque, favoriser la mobilité des salariés à tous les niveaux et finalement, de réintroduire un peu de l’ADN d’une start-up au sein d’un très grand groupe.

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus