SEAT cherche à attirer les profils de l’ère numérique

LES FAITS

  • Le constructeur automobile SEAT vient de lever le voile sur sa nouvelle opération de recrutement, destinée à attirer des profils jeunes.
  • Le nouvel axe de recrutement de SEAT est celui de l’ère numérique. Le constructeur cherche donc en priorité à convaincre les Digital Natives de rejoindre ses équipes afin de travailler sur des projets technologiques et numériques.
  • Pour ce faire, SEAT met en avant son adaptabilité :
    • la flexibilité des conditions de travail (le télétravail par exemple),
    • la responsabilité sociale et environnementale de l’entreprise,
    • l’usage et l’application des nouvelles technologies,
    • l’abolition des carcans hiérarchiques (avec un partage horizontal d’expérience et de compétences plutôt qu’une organisation verticale).
  • Pour atteindre ses objectifs de recrutement, SEAT se rapproche notamment des universités. La marque organise aussi des défis entre étudiants (KickStart Challenge), débouchant sur des stages en entreprise.
  • SEAT entend aussi fidéliser ses nouveaux recrutés en développant un programme de suivi personnalisé et en s’ouvrant aux besoins de reconversion professionnelle ou de changement de postes.

 

CHIFFRES-CLES

  • 90 % des Millennials ne souhaiteraient pas rester au même poste plus de 5 ans (source : SEAT)
  • 750 000 emplois dans le numérique en Europe ne sont pas pourvus
  • 2 générations ciblées : les Millennials et la génération Z

 

ENJEUX

  • Attirer des profils convoités : les Millennials qui continuent d’arriver sur le marché du travail disposent de compétences recherchées, en tant que Digital Natives et diplômés de formations numériques nouvelles. La bataille concurrentielle se joue donc aussi sur le terrain des Ressources humaines et du recrutement.
  • Favoriser sa transformation numérique : SEAT prend la problématique de la transformation numérique par l’angle du recrutement et renforce aujourd’hui son travail de transformation RH pour mieux attirer sa cible. Son plan dédié à « l’ère digitale » s’inscrit dans une démarche d’attractivité alors que les profils des jeunes les plus compétents représentent des atouts de premier plan dans ce contexte.  
  • Apprendre à connaitre sa cible : Le plan de recrutement à « l’ère digitale » de SEAT entend aussi premttre aux équipes RH du groupe de mieux connaitre les jeunes et leurs attentes en tant que futurs collaborateurs.

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • En 2018, le groupe organisait la seconde édition de son SEAT DisrUp qui devait permettre d’attirer 30 jeunes, en partenariat avec le réseau international Pangea.

 

Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=xk96Umr4cgc&feature=emb_logo

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus