Seat au cœur d’un projet de Smart City chinois

Seat au cœur d’un projet de Smart City chinois

LES FAITS

  • Seat s’implique dans un projet chinois de Smart City, à Hefei.  
  • Le groupe Volkswagen s’associe pour cela avec le constructeur automobile local JAC dans le cadre d’une JV. Au cœur du programme, le développement des technologies de conduite autonome.

 

  • L’objet des missions de Seat :

    •  des solutions de mobilité intelligentes
    • des véhicules autonomes
    • des solutions de gestion de flotte autonome
    • du covoiturage
  • JAC et Seat prévoient par la suite de lancer une plate-forme commune dédiée aux petites voitures électriques.

ENJEUX

  • Installer Seat sur le marché chinois : ce projet de Smart City représente en effet pour Seat une première étape d’insertion sur le marché chinois. Un objectif qu’elle se fixe d’ici deux à trois ans.
  • Valoriser un partenariat international : le lancement de ce nouveau projet s’adresse d’abord aux 8 millions d’habitants de Hefei, puis concernera tous les Chinois.
  • Consolider le positionnement de Volkswagen dans ce pays à fort potentiel. Volkswagen profite de l’ampleur de son groupe et de cette JV locale pour y introduire Seat et ainsi faire face à la concurrence des autres constructeurs (BMW, Ford, Audi, Renault ou encore Honda).

MISE EN PERSPECTIVE

  • La Chine est un Eldorado pour les constructeurs automobiles du monde entier. Le pays représente un formidable potentiel, autant commercial (avec l’explosion de la classe moyenne du pays), qu’en termes de déploiement de nouvelles technologies (via l’installation d’infrastructures innovantes).

JAC Volkswagen

  • JV créée en 2017
  • Objectif : Développer, produire et commercialiser des VE
  • Objectif 2028 : produire en Chine plus de la moitié des 22 M de VE prévues par le groupe

Crédits photos : Volkswagen

Actualitées liées

  • Mobilité
  • 25.05.2020

Opteven garantie les VE et hybrides

LES FAITS La société d’assurance française Opteven, spécialiste de l’assistance automobile, a présenté sa dernière garantie, dédiée aux véhicules électriques et hybrides.
  • Mobilité
  • 07.01.2019

VE : Renault signe un nouvel accord en Chine

LES FAITS Le constructeur automobile français vient d’annoncer avoir pris une participation « significative » dans JMEV, la filiale 100 % électrique détenue par le groupe chinois JMCG. Aucun détail financier n’a été communiqué.   

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus