Santé connectée : Fitbit vise le marché du BtoB

Santé connectée : Fitbit vise le marché du BtoB

Fitbit annonce le lancement de Care, une nouvelle offre destinée aux entreprises et acteurs de la santé. Elle se dote pour cela d’une compatibilité avec d’autres objets connectés, plus spécifiquement dédiés au suivi des constantes de santé. Un virage stratégique visant à lui assurer de nouvelles sources de revenus sur un marché plus stable que le segment BtoC, trusté par Apple et sa montre connectée.

Le spécialiste des traqueurs connectés vient de lancer une nouvelle offre baptisée Care. En termes d’équipement, elle repose sur la nouvelle application mobile Fitbit Plus, qui permet de gérer un plus grand nombre de données et de communiquer avec d’autres objets connectés comme des glucomètres ou des tensiomètres.

Fitbit Care permet de bénéficier d’un coaching sur mesure pour des problématiques de bien-être (fitness et perte de poids), comme des problèmes de santé (addiction au tabac, diabète, hypertension). Les coachs pourront discuter avec leurs clients par téléphone ou depuis l’application.

Si les porteurs de Fitbit sont les premiers concernés par cette offre, il n’en demeure pas moins que ce sont avant tout les entreprises et les organismes de santé qui sont ici ciblés. A cet égard, Fitbit a déjà trouvé son premier client chez l’assureur américain Humana. Ce dernier proposera Fitbit Care à ses clients entreprises ; 5 millions d’adhérents bénéficieront donc de la plate-forme et de ses services.

Notre analyse - Fitbit veut suivre le développement prometteur de la santé connectée

C’est l’acquisition de la start-up Twine il y a quelques mois, qui a permis à Fitbit de concrétiser cette offre. En effet, celle-ci a développé une plate-forme cloud de mise en relation entre coachs et patients atteints d’une maladie chronique. C’est cette même plate-forme qui permet aujourd’hui à Fitbit de s’adresser à la fois à ses porteurs de bracelets de fitness, à des organismes de santé, à des entreprises, à des assureurs et à des patients. Un positionnement résolument tourné vers la santé connectée qui préfigure un net changement de stratégie pour Fitbit.

Plusieurs entreprises dont d’ailleurs déjà utilisé le traqueur d’activité comme support de prévoyance ou de récompense. Ainsi, l’assureur Appirio a déjà réduit de 5 % la cotisation d’assurance maladie des entreprises qui acceptaient d’équiper leurs salariés en Fitbits. La banque Barclays a également équipé 75 000 de ses employés pour qu’ils bénéficient du programme Fitbit Wellness. Enfin, Aetna a déjà mis en place un programme de récompense des salariés acceptant de suivre leur sommeil via un traqueur. Autant d’initiatives qui mettent en avant la demande des entreprises pour des solutions de bien-être au travail, voire de prévention pour les assureurs.

En savoir plus : https://healthsolutions.fitbit.com/

Actualitées liées

  • Assurances
  • Innovation
  • 13.02.2018

Generali et Nokia en route vers l’e-santé

Le géant de l’assurance Generali vient d’officialiser son association avec un autre géant, de la téléphonie et de la high-tech cette fois : Nokia, et son entité Health en particulier. La promesse de leur partenariat devrait peser sur le marché de l’e...
  • Assurances
  • Innovation
  • 02.02.2018

Demain une assurance santé pour Amazon ?

Les dirigeants de la banque JPMorgan Chase, d’Amazon et de la société d’investissement Berkshire Hathaway (dirigée par Warren Buffett) s’engagent aujourd’hui dans le développement d’une offre d’assurance santé pour leurs salariés. Derrière les discou...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus