Robo-advisor : Nalo lève des fonds pour continuer d’évangéliser le marché français
Robo-advisor : Nalo lève des fonds pour continuer d’évangéliser le marché français

LES FAITS

  • La FinTech en gestion de patrimoine Nalo vient d’annoncer une levée de fonds de 2 M€. Elle a été réalisée auprès de 67 investisseurs, clients, investisseurs professionnels et Business Angels.
  • Nalo s’est lancé en 2017, après un passage par l’incubateur de Crédit Agricole. Son offre de gestion de patrimoine automatisée, Nalo Patrimoine, repose sur une assurance-vie gérée par Generali.
  • Parcours : Le profil de l’investisseur est d’abord déterminé par un questionnaire (informations relatives au patrimoine et aux revenus, projets en cours, simulation de placement à 10 ans pour déterminer l’appétence au risque et quizz de connaissance sur les produits financiers).
  • Le portefeuille est ensuite alloué de manière différenciée pour chaque projet identifié (retraite, étude des enfants, projet immobilier, etc.), sur une sélection de 27 fonds indiciels en actions ou obligations.
  • Tarification :
    • 0,85 % de frais de gestion sur les fonds en euros et UC
    • + 0,55 % pour les fonds indiciels
    • + 0,25 % de frais sur les supports indiciels
    • Pas de frais d’entrée ni d’arbitrage. Soit 1,65 % au total
    • A partir de 250 000 € de patrimoine, le client se voit attribuer un conseiller privé.

ENJEUX

  • Recruter des conseillers en gestion de patrimoine et des développeurs informatiques pour installer son offre sur un marché français de l’assurance-vie estimé à 1 500 milliards d’euros.
  • Cultiver son indépendance via un capital réparti auprès de nombreux investisseurs, lesquels sont aussi considérés comme des ambassadeurs pour Nalo.
  • Miser sur la faiblesse des frais de transaction en comparaison avec les acteurs traditionnels (en moyenne deux fois moins), tout en proposant un service sur mesure et « humanisé ».

MISE EN PERSPECTIVE

  • Nalo considère toujours que ce marché est en cours d’évangélisation ; et pour cause, les encours des robo-advisors restent extrêmement faibles. Un acteur comme Yomoni, lancé en 2015, a capté seulement 100 M€ en 3 ans. Nalo, pour sa part, vise 1 Md€ en 5 ans.
  • Bien que les propositions soient nombreuses (Advize, WeSave, Grisbee, Investisseur Privé, etc.), Nalo mise sur un positionnement haut de gamme original, avec une allocation ultra-personnalisée et des approches différenciées au sein d’un même portefeuille.

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus