Revolut s’associe à une RegTech

LES FAITS

  • La banque Revolut vient d’annoncer son rapprochement avec une RegTech, ClauseMatch.
  • Cette annonce fait suite à une période d’essai concluante pour les deux acteurs.
  • Par sa croissance très rapide, Revolut doit s’adapter à plusieurs juridictions aux réglementations variées pour implanter son offre dans les différents pays où la start-up souhaite se déployer.
  • ClauseMatch est à l’origine d’un algorithme et d’une technologie de Machine Learning capables de cartographier les obligations règlementaires des FinTech et de s’assurer de leur mise en conformité.
  • La RegTech met donc désormais sa technologie à la disposition de Revolut.

 

Une croissance exponentielle à l’international

  • 3,7 M d’utilisateurs
  • 28 marchés en Europe ; 6 à venir (Etats-Unis, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Singapour, Japon)
  • 250 entreprises et 9000 particuliers deviennent clients Revolut chaque jour

 

ENJEUX

  • Automatiser la mise en conformité : ClauseMatch propose une technologie efficace et rapide pour rendre la mise en conformité des activités de Revolut plus systématique, évitant ainsi à la start-up le risque de ne pas satisfaire aux exigences des régulateurs locaux.
  • Pour Revolut, s’appuyer sur ClauseMatch lui permettra aussi de rationaliser les coûts de sa mise en conformité dans les différents pays où elle s’implante. Ce rapprochement devrait aussi lui éviter le recrutement de centaines de professionnels de la réglementation.
  • Un signe de maturité sur un marché en pleine rationalisation. Revolut, de même que N26, fait partie des premiers acteurs de la dernière génération de néo-banques à passer à une échelle mondiale. Fortes de leurs premières expériences, parfois hasardeuses, elles ne prennent pas à la légère leurs obligations en termes de réglementation. Ce partenariat avec ClauseMatch illustre bien la prise de conscience de ces jeunes acteurs du défi que représente pour eux la conformité.

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • Tout comme leurs aînés, ces nouveaux acteurs doivent faire face à une réglementation particulièrement complexe et lourde à mettre en place. Cette menace est d’autant plus grande pour les établissements financiers tels que Revolut, qui ouvrent chaque année plusieurs implantations internationales, avec une ambition mondiale.
  • La RegTech profite de ce contexte particulier : ClauseMatch estime le marché mondial de la RegTech à 4,3 Mds $ en 2018, avec un taux de croissance annuelle attendu de 25 % jusqu’en 2023.

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus