Revolut dévoile un service de trading sans commission

Revolut dévoile un service de trading sans commission

LES FAITS

  • La banque mobile britannique a annoncé le lancement d’une option de trading pour les détenteurs de la carte Metal.
  • Objectif : faciliter l’actionnariat pour ses utilisateurs  
  • Intégré à l’application mobile, le service permet de passer des ordres d’achat en temps réel et sans frais avec un portefeuille de 300 entreprises américaines cotées au NYSE et au Nasdaq.
  • Business Model : Revolut prélève des frais de garde annuels de 0,01 % auprès des utilisateurs de la nouvelle fonctionnalité. Au-delà de 100 ordres, la transaction sera facturée un livre sterling. Un ordre ne peut toutefois pas dépasser 1 000 dollars. Il est par contre possible de passer un ordre pour deux actions à 1 000 dollars.
  • Particularité : L’une des originalités de l’offre de Revolut est qu’elle donne la possibilité d’acquérir des petits bouts d’action. Le paiement fractionné peut séduire les plus petits porteurs.
  • Le service est pour le moment réservé aux détenteurs de la carte Metal. Les clients Standard et Premium devraient les rejoindre prochainement. Les premiers seront toutefois limités à trois transactions gratuites par mois et les seconds à huit transactions. Au-delà, il convient de payer un dollar par transaction.

ENJEUX

  • Une évolution logique. Il y a un an la néo-banque britannique dévoilait son service de trading sans commissions. La solution est désormais opérationnelle. Revolut dit vouloir appliquer à l’investissement boursier la même recette qu’à l’achat de devises ou de crypto-monnaies afin d’en faire une expérience simple et sans frictions.
  • Un enjeu de démocratisation. Le trading d’actions est d’ordinaire assez complexe et coûteux. En intégrant cette option, la FinTech aux 6 millions de clients tend à démocratiser le trading d’action, rendu jusque-là inaccessible pour de nombreuses personnes.

MISE EN PERSPECTIVE

  • Il y a deux mois seulement, la néo-banque rendait ses coffres-forts communautaires afin de permettre à plusieurs personnes d’épargner sur un même compte. Le lancement d’un service de trading est une nouvelle initiative menée par la FinTech pour renouveler son offre.
  • Revolut vient ainsi concurrencer Robinhood, la start-up californienne qui permet d’investir dans des actions et des crypto-monnaies sans frais. La FinTech américaine a annoncé, il y a quelques jours, une levée de fonds de 323 millions de dollars.  

Actualitées liées

  • Innovation
  • Stratégie d'acteur
  • 11.06.2018

Néo-banque : Revolut s’attaque au marché scandinave

La FinTech britannique, qui s’est implantée en Suède en février dernier, accélère la conquête des clients nordiques en élargissant sa gamme de services financiers. Revolut, qui affirme avoir franchi le cap des deux millions d’utilisateurs en Europe,...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus