Revolut bouscule le marché des transferts

La start-up britannique Revolut lance sa plateforme de transferts ainsi qu’une carte multidevises permettant à ses utilisateurs de payer et réaliser des transferts en temps réel. Dans la foulée, elle annonce aussi une levée de fonds de 2,3 millions de dollars, portant à 2,8 millions l’ensemble des fonds collectés. De quoi révolutionner le marché.

Revolut s’adresse en particulier aux voyageurs et englobe plusieurs canaux (application mobile, SMS, Whatsapp, ou bien encore Facebook). Ses cartes permettent également de payer en bitcoin en point de vente. L’application est disponible au niveau international ; quant à la carte, elle cible pour l’instant les marchés européens.

Revolut promet la simplicité. L’utilisateur devra s’enregistrer et créer un compte sur mobile rechargeable au moyen d‘une carte de paiement ou d’un compte bancaire préalablement associés. Trois devises sont prises en charge : les livres, les euros et les dollars US. Une fois les fonds chargés, ils seront convertis sans frais en fonction des besoins.

Outre une fonctionnalité de transfert depuis l’application, une carte MasterCard gratuite permet aussi de payer depuis le compte Revolut. Elle supporte 23 devises et convertit automatiquement le montant des transactions au taux le plus avantageux. Les transactions DAB ne sont pas facturées. En cas de perte ou de vol, l’utilisateur dispose d’une fonctionnalité de blocage accessible depuis l’application mobile.

Notre analyse : Vers des transferts internationaux moins onéreux ?

Revolut insiste sur la question du coût des transactions internationales pour convaincre les utilisateurs. Sa promesse : faire disparaitre les frais cachés. À l’origine d’un service de transferts en temps réel sans recours à un intermédiaire, elle fait valoir la gratuité comme argument principal pour lutter contre la concurrence bancaire.

Encore jeune, elle se doit de consolider ses bases client. Son modèle économique étant tributaire du nombre de transactions MasterCard effectuées, il se peut qu’elle doive, à terme, facturer certains services à ses utilisateurs.

Par souci d’exhaustivité, elle intègre des canaux très variés et prévoit des évolutions pour rester dans la course. La prise en compte de Bitcoin fait partie des développements les plus récents et montre son intérêt pour tous types de devises (nationales comme virtuelles).

A noter qu’elle se démarque des sociétés de transferts concurrentes en proposant non pas des transferts d’un compte bancaire vers un autre compte bancaire, mais entre comptes Revolut.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus