Retour d’expérience : Younited Credit étend ses ambitions internationales

Retour d’expérience : Younited Credit étend ses ambitions internationales

Le spécialiste du crédit à la consommation en ligne Younited Credit apparaissait sur le marché européen en mai 2016 suite au choix de Prêt d’Union de changer de nom pour mieux s’exporter. Depuis, si ses objectifs ne sont pas tous atteints, ses ambitions ont pris de l’ampleur. La FinTech inaugure un nouveau modèle partenarial de Credit as a Service.

Après la France, Younited Credit est implantée en Italie et en Espagne. Une internationalisation qui permet à la plate-forme d’origine française de réaliser aujourd’hui 40 % de son activité (en termes de production de crédit) en dehors de ses frontières d’origine.

En 2 ans, la plate-forme à dépassé le cap des 100 M€ de crédits financés en Italie (soit la moitié de son objectif à fin 2018). Elle compte s’y développer encore plus, grâce à un partenariat avec l’assureur en ligne ConTe. Ce partenariat a donné lieu à la création d’une nouvelle marque, ConTe prestiti, by Younited Credit. Tous les canaux digitaux de l’assureur sont exploités pour distribuer des prêts personnels de 1 000 à 50 000 €, sur 6 à 84 mois. Les prêts peuvent par exemple être proposés par téléphone par les agents de ConTe si l’assuré doit changer de véhicule suite à un dommage.

En Espagne, la FinTech estime avoir financé 32 M€ de crédits en un an. Au-delà de son bilan, Younited Credit se fixe aussi de nouveaux objectifs pour pérenniser son activité. La plate-forme envisage ainsi de devenir rentable dans les trois pays où elle opère actuellement d’ici 2019, et de passer le cap du milliard d’euros financés d’ici deux à trois mois.

Mise en perspective : Un virage stratégique à l’international

Younited Credit concrétisait ses ambitions européennes un mois seulement après avoir changé de nom. Elle permettait ainsi aux porteurs de projets français de bénéficier des fonds des épargnants allemands, grâce à un partenariat avec Raisin. Un pari gagnant puisque la plate-forme affichait des résultats positifs en 2017. Younited Credit s’est ensuite intéressée à l’IA pour améliorer son processus d’acceptation, avant d’intégrer la signature électronique (adoptée par  90 % des clients de la FinTech). Après 2 ans d’activité à l’international, Younited Credit fait le constat d’une accélération, sur des marchés qui se sont avérés plus faciles à intégrer que la France. L’Italie s’est avérée être un marché plus rentable (plafond des taux d’usure plus élevé qu’en France, et présence d’un fichier positif qui sécurise et affine le scoring). De plus, la FinTech a entamé un virage stratégique vers ce qu’elle appelle le « Credit as a Service ». En effet, le partenariat avec ConTe illustre le potentiel de partenariats de distribution où Younited Credit opère en back office pour fournir à des acteurs tiers des offres de crédit sur étagère. Un modèle qui devrait lui permettre d’accélérer encore son développement.

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • 15.03.2018

BBVA Compass lance le crédit express full-digital

La filiale américaine du groupe espagnol vient de présenter la version digitale de son service de prêt à la consommation « express » qui sera destiné aux clients et non-clients de la banque. BBVA mise sur le digital pour distribuer ses prêts mais aus...
  • Crédit
  • Innovation
  • 18.03.2019

Zopa poursuit dans la voie de l’open-banking

LES FAITS Forte de l’obtention de sa licence bancaire en fin d’année dernière, la plate-forme de P2P Lending Zopa compte désormais pousser son avantage en exploitant les possibilités offertes par l’open-banking. Une stratégie déjà en partie...
  • Crédit
  • Innovation
  • 22.03.2018

Credit.com : du comparateur à l'agrégateur

Les services d’agrégation de comptes bancaires, voire de services financiers, se sont multipliés ces derniers mois et deviennent familiers aux consommateurs. Après les assureurs, ce sont les acteurs du crédit qui s’engouffrent dans la brèche. C’est l...
  • Crédit
  • Innovation
  • 22.11.2017

Crédit : Lodex redonne le pouvoir aux emprunteurs

Une jeune pousse australienne propose aux emprunteurs de mettre leurs demandes de prêt aux enchères auprès des courtiers et prêteurs, par le biais de sa plate-forme en ligne. Cette initiative représente un changement de paradigme, dans le processus d...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus