Retour d’expérience : Seat concrétise son service d’auto-partage

LES FAITS

  • Le constructeur espagnol passe la vitesse supérieure sur le marché de l’auto-partage. Après avoir racheté la start-up spécialisée madrilène Respiro l’année dernière, Seat débute le déploiement de son offre aujourd’hui.
  • Ouvert à tous, le service propose de prendre le volant d’une Seat Ibiza TGI à un tarif fixé à 2 euros de l’heure, associé à un prix de location au kilomètre. Le carburant et l’assurance du véhicule sont inclus.
  • Seat proposera ce service via les concessions partenaires de Respiro.
  • Dans le modèle actuellement présenté, l’implication de Seat dans le service est pour l’instant limité à une phase pilote.

 

CHIFFRES-CLES

  • 100 points d’accès au service de covoiturage Respiro répertoriés à Madrid
  • Le concessionnaire Castellana Motor intègre désormais ce réseau

 

ENJEUX

  • Pallier les restrictions locales : Seat insiste sur l’intérêt de son service, notamment lors des périodes de pollution et de restriction de circulation. Les Seat Ibiza TGI pourront accéder gratuitement aux zones à faible émission délimitées dans la ville de Madrid et profiter de 50 % de réduction sur les stationnements.
  • Promouvoir sa flotte hybride : en impliquant ses véhicules Seat Ibiza TGI, le constructeur fait la promotion de ses véhicules roulant au gaz.
  • Concrétiser les actions de sa filiale dédiée à la mobilité : XMOBA est la société indépendante du groupe Seat en charge d’identifier, développer, commercialiser et investir dans de nouvelles solutions de mobilité.

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • Le lancement effectif du service d’auto partage de Seat et  Respiro représente une nouvelle étape de la stratégie du constructeur dans le cadre de son positionnement sur le marché des nouvelles mobilités.
  • Seat souligne le fait qu’avant les particuliers et le grand public, le groupe testait déjà des services de mobilité innovants en impliquant ses salariés. La marque proposait ainsi, il y a deux ans, un parc de prototypes eMii électriques à 1 000 de ses employés. En 2017, SEAT présentait aussi l'initiative Connected Sharing, un service d'auto-partage destiné aux plus de 15 000 employés de l'entreprise.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus